Ciaté : Velvet Manicure Set Berry Poncho / Franchement ? Très bof…

Ciaté : Velvet Manicure Set Berry PonchoJ’étais franchement très curieuse quand on a commencé à savoir que Ciaté allait sortir un nouveau kit.

Ce genre de manucure, comme avec la caviar, n’est pas une invention de Ciaté, les nail artists s’amusent depuis longtemps à faire ce genre de manucure (avec plus ou moins de succès).

En photo, de tout ce que j’ai pu voir, c’était jamais vraiment terrible parce que je pense franchement que ça ne peut pas bien rendre en photo. Et c’est bien pour ça que j’avais hâte de tester ça par moi-même.

J’ai donc reçu la couleur Berry Poncho en test. Dans le kit : un vernis, un tube de poudre velours et un petit pinceau.

Pour la pratique, c’est comme la caviar, on travaille les ongles un à un. Une 1ère fine couche de couleur, puis une 2ème un peu plus épaisse, on saupoudre directement de poudre, on attend que ça adhère et délicatement avec le pinceau on nettoie les bords.

Ciaté : Velvet Manicure Set Berry PonchoTrès bien, très bien. Je m’exécute sagement, c’est pas bien compliqué et étant donné que j’avais bien réussi la caviar, je partais confiante.

QUELLE ERREUR. Comme vous le voyez sur les photos, j’ai fait la manucure lundi soir et les photos datent de mardi matin…

On le voit nettement, il y a des zones où la poudre n’a pas du tout adhéré comme mon petit doigt ou alors les bords de chaque ongle.

Le seul doigt à peu près réussi c’est l’annulaire. Et quand je le touche aujourd’hui, il est toujours doux comme du velours. Par contre les autres doigts… On dirait juste que j’ai imprimé quelque chose dessus quand le vernis était pas encore sec.

Ciaté : Velvet Manicure Set Berry PonchoJe n’arrive pas à comprendre ce qui n’a pas fonctionné… Parce que quand même, je me considère comme pas complètement manchote quand il s’agit des ongles.

Et le soir-même où je l’ai faite la manucure, j’étais pas emballée non plus. Vous savez à quoi ça m’a fait penser ? Les sucettes que les gamins se collent sur le tee-shirt ou le pull et qui se retrouvent avec plein de poils dessus… Bah voilà.

Aujourd’hui comme la majorité des poils est partie, sous le doigts, c’est plus du tout doux et plein d’aspérité. Je suis très franchement déçue. Et je sais même pas si je vais avoir le courage de retenter le coup (mais je sens que je vais quand même ré-essayer parce que j’aime pas rester sur une défaite). Heureusement, le coloris est quand même sympa et je l’aime bien seul. Tout n’est pas perdu :p

Ciaté – Velvet Manicure Set
Prix de vente : 16€
En exclusivité chez Sephora et Sephora.fr

Continue Reading

Demak’up Original : Voyons ce que t’as dans le ventre !

Bien bien bien. On connaît toutes Demak'Up, non ? Enfin, personnellement, je m'y suis mise tardivement, j'ai longtemps utilisé du coton basique et pas des petits ronds comme ça. Et puis bon, j'ai commencé à me maquiller de plus en plus et en fait, fallait bien se rendre à l'évidence que c'était quand même plus pratique.

Souvent, par raison d'économie, on va se tourner plus facilement vers les marques distributeurs parce qu'un poil moins cher et on se dit : "bah, du coton, c'est du coton quoi". Le truc incroyable, c'est qu'il y a pas si longtemps que ça, je me disais ça. Sauf que là, dans le cadre de cet article, on m'a proposé de tester la différence. Et je vous avoue que perso, j'ai rarement fait la comparaison chez moi parce que je m'amuse pas à entamer 36 paquets en même temps.

Sérieusement, entre nous, j'ai commencé ce test en me disant : "bon, on parie combien que je vais pas voir de différence ?". Et bah, je me suis bien fait avoir parce que j'y ai vu une différence et limite, j'en reviens pas encore moi-même…

J'ai donc dégainé un bon gros smoky, avec une base d'aqua cream, un petit fard UD par-dessus, du crayon noir dans les muqueuses et du mascara.

Test Demak'up

Classique quoi, le genre de maquillage que je fais d'ailleurs de moins en moins souvent parce que rien qu'en pensant au démaquillage, je suis découragée (oui je sais, j'ai pas fait mes sourcils… j'aurais au moins pu les brosser un peu parce que là c'est du grand n'importe quoi).

Je sors les cotons (en ricanant dans mes moustaches – que je n'ai pas). Je commence d'abord par mon oeil droit avec des cotons à démaquiller ordinaire. J'en profite pour tester le nouveau démaquillant yeux de Sephora (on va en reparler quand il sera sorti parce que là tout de suite, je le trouve pas sur le site). Je mets du démaquillant sur un coton, je pose le coton sur l'oeil, j'attends que ça agit un peu pour "dissoudre" mon maquillage et c'est parti…

Test Demak'up

Bon bon. 3 cotons pour arriver au bout de mon oeil droit. Encore que, j'aurais pu m'arrêter à deux en fait. Quoiqu'il en soit, c'est plus qu'un. La fibre peluche un peu au bout d'un moment, ça a tendance à m'énerver. Le coton est assez fin aussi, le démaquillant transperce assez rapidement de l'autre côté. Mais je suis arrivée au bout de mon smoky.

Passons à l'autre oeil. Je sors cette fois-ci les Demak'up Original. Toujours même procédure, je mets du démaquillant sur le coton, je le pose sur l'oeil, bla bla.

Test Demak'up

Bah alors là, je peux vous dire que je suis GRAVE surprise. J'ai utilisé qu'un seul coton pour démaquiller mon oeil gauche. Et pourtant mes deux yeux étaient maquillés pareil (SI SI je suis une maniaque de la symétrie). Le coton est un peu plus épais que l'autre et ça, ça me plaît et les fibres bougent quasiment pas. Le côté strié (je sais pas comment l'appeler) est plus marqué que les cotons ordinaires mais pas moins doux (alors qu'on pourrait penser que c'est le cas). Et je me dis que peut-être ça accroche beaucoup mieux le maquillage.

En fait, j'y crois pas à moi-même à ce test. Parce que c'est pas la 1ère fois que j'utilise du Demak'Up et jamais j'avais fait gaffe à cette différence. Ou tout de moins, je me rappelais pas de cette différence. Je sais pas trop, en tout cas, je suis bluffée.

Maintenant, je sais pas vous mais le fait de savoir qu'il y a moins d'un centime de différence entre un coton ordinaire et un coton Demak'Up Original me convainc d'acheter plus que des Demak'Up.

Je vous laisse découvrir tout ça à travers leur site : www.makeup.demakup.fr

En plus de ça, il y a une opération Belle à Pleurer avec un petit concours avec de jolies dotations à la clé ! grand-jeu-demakup4-466x300-wplok

Non mais sérieux, vous y croyez vous à ce test ? Vous auriez pensé qu'il existait cette différence ? Je crois que je vais pas m'en remettre moi.

Article sponsorisé

Continue Reading

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles – Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - FinJe vous ai quitté fin novembre à Dinard. J’avoue, j’ai mis du temps à vous sortir la dernière partie.

La raison est simple : j’ai complètement oublié (oui, je suis définitivement une blogueuse en carton ahahahah). C’est en triant mes photos que je me suis dit : « MAIS JE LES AI PAS MONTREES CELLES-LA !! ».

Je corrige mon erreur aujourd’hui. Surtout qu’en plus, je crois que c’est une des activités qui m’a le plus intéressé. Oui, j’ai beau être une blogueuse beauté, mais parfois, je suis quand même plus intéressée par cette activité en mer plutôt que par les massages (et pourtant, dieu seul sait que j’adore les massages).

Mais le bien-être comme je vous l’ai déjà dit ne se résume pas qu’aux massages, aux thalasso, à tout ce qu’on peut, finalement, facilement estampiller bien-être.

Ca va plus loin que ça et une balade en mer avec un départ de la plage de Port Mer pour voir la baie de Cancale au large, franchement, ça aussi ça contribue au bien-être. L’air marin est terriblement agréable.

Je vous avoue que quand on m’a dit que j’allais faire une balade gourmande dans un vieux lougre, j’en menais pas large dans ma tête parce que je me suis déjà dit : « mais c’est quoi un lougre ? ». Bon, je me doutais que c’était un bateau (ça va, je suis pas complètement idiote, je vous rassure :p) mais alors je me demandais bien ce que c’était. Et quand en plus on m’a dit que j’allais devoir « bosser » sur le bateau, je me suis dit : zut, je vais pas pouvoir me la couler douce à juste regarder la mer.

Et après, on m’a parlé de manger et là tout de suite, étant un ventre sur pattes, je me suis tout de suite demander ce que j’allais bien pouvoir manger sur un bateau (j’ai des préoccupations de fous).

Donc au matin, rendez-vous sur la plage de Port Mer à l’école de voile pour pouvoir prendre notre petit lougre (oui, je me la pète j’ai appris un mot). Encore une fois, le temps est magnifique.

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Comme on va être en pleine mer, il faut bien penser à se protéger du soleil. Parce qu’avec la brise marine on ne ressent pas du tout le mordant du soleil, limite on se dit qu’il fait un peu frais. Et après, bonjour les coups de soleil. Je me suis tartinée d’indice 50 (je crois que c’était la 1ère fois de ma vie que je mettais un indice aussi haut :p) et c’était parti.

Tout comme moi, vous allez en prendre plein les mirettes parce qu’évidemment, j’ai pris « quelques » photos…

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Ca va ? Je vous ai pas tuées avec mon avalanche de clichés ?

Toutes ces photos, je les ai prises au début de la balade en fait quand on a commencé à quitté l’endroit où le bateau mouillait. Parce qu’après, j’ai rangé l’appareil parce qu’il fallait manipuler cordes et tout ça (j’ai pas toujours compris ce que je faisais mais je l’ai fait :D – je suis pas faite pour la voile je crois parce qu’en plus j’ai déjà tout oublié). On s’est baladé le long de la baie de Cancale en voyant toutes les « petites » iles et tout. Puis on a choisi un endroit où s’arrêter pour manger. Parce que oui, c’est une balade mais une balade GOURMANDE alors hein, faut pas oublier.

Mes photos sont pourries pour le coup parce que cette fois-ci on passe du reflex à l’iphone :D

Au menu ?

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Des huîtres Céline Maisons, soit nature soit avec des épices Roellinger. Un beurre Bordier absolument formidable au point que je pourrais le manger comme ça. Des rillettes de poissons, des légumes aux épices façon Achard (alors ça, c’est formidable, c’est plein de goût, c’est vraiment formidable – oui je sais je radote, j’ai dit deux fois formidable mais je vous jure, ça l’est vraiment !!) et du maquereau fumé. En dessert, le traditionnel Kouign Amann.

Pour ma part, c’était la 1ère fois que je regoûtais des huîtres. Alors, bon… C’est pas ma tasse de thé en fait. C’est pas que j’aime pas, c’est juste que je peux m’en passer. Au moins, je sais que si je suis invitée quelque part, je pourrais en manger quelques unes par politesse.

Bref, tout ça pour dire que cette balade gourmande est pour moi tout ce que je peux souhaiter du bien-être. Parce que j’ai respiré l’air marin, rafraichissant et apaisant, j’ai aiguisé mes papilles en même temps. J’en ai pris plein la vue et l’air de rien, après ce moment, j’étais… zen. Et j’avais pas envie de repartir.

Le choc a été rude car après cette balade, c’était le moment de revenir à Lille pour moi donc retour en voiture à Rennes et là le choc entre les 3-4 jours que j’avais passé à visiter la Bretagne et le retour en « ville » qui m’usait d’avance.

C’est avec ce court séjour que je comprends pourquoi les bretons aiment tant leur Bretagne. Parce que cette Bretagne est vraiment multi-facette et c’est un vrai plaisir de toutes les découvrir, d’en prendre plein les yeux, plein les oreilles, plein les sens !

Je crois que je ne remercierai jamais assez le CRT de Bretagne de m’avoir emmené découvrir leur région, de m’avoir aussi fait appréhender un autre côté du bien-être en plus des thalasso et spa, et de m’avoir fait rencontrer des gens passionnés.

Et vous savez quoi, je crois que j’ai qu’une chose à dire pour conclure cette série : BE BREIZH ! Parce que je crois bien que la Bretagne, ça m’a un peu contaminé… :)

Continue Reading

Ahava : Crème Minérale Main / Un allié contre le froid

Ahava : Crème Minérale Main / Un allié contre le froidDésolée pour cette absence imprévue ! Comme je le disais sur la page Facebook, j’étais au 36ème dessous dans mon lit en ayant attrapé la mort la semaine dernière. Aujourd’hui, ça va déjà mieux alors je vous sors quand même un petit article !

Parlons peu mais parlons bien, quand il fait froid, notre peau se prend un coup dans la face (si on peut dire). Généralement, elle se dessèche beaucoup plus et en plus, comme on est un peu des nouilles, quand il fait froid, on pense pas nécessairement à beaucoup s’hydrater (en tout cas, moi, je bois beaucoup moins quand il fait froid que quand il fait chaud).

Et nos mains font partie des zones du corps qu’on peut facilement délaisser (je vous jure que pour les soins du corps, je suis pas du tout mais alors pas du tout un exemple).

Alors quand on m’a proposé de tester la Crème Minérale Main de Ahava, au début, j’ai hésité. Parce que ça ne fait pas beaucoup partie de ma routine (pour dire vrai, en fait, j’ai pas de routine corps – oui, je suis une blogueuse beauté en carton :p). Mais alors, j’ai pensé à faire un test à quatre mains parce que je sais que contrairement à moi Akikazu est une grande utilisatrice de crème main (et comme maintenant la crème est chez elle, j’ai pas pensé à prendre une photo du tube avant de lui filer… Oui, non seulement je suis une blogueuse beauté en carton mais en plus je suis un boulet qui pense à rien).

Et le truc qui tombe bien, c’est que nous sommes assez d’accord sur cette crème. Personnellement, je l’ai utilisé quelques fois (parce que j’ai la chance de pas avoir les mains particulièrement attaquées) alors qu’Aki l’a utilisé de manière beaucoup plus continue.

Cette crème contient notamment, je cite, « Le principe Osmoter : cet extrait concentré unique de minéraux de la Mer Morte est élaboré grâce à un processus naturel d’évaporation. Suivant le principe de l’osmose, le composé Osmoter draine les agents hydratants et les substances nutritives des couches inférieures de la peau jusqu’à l’épiderme, où ils sont le plus nécessaire » et en plus de ça, on y retrouve de la glycérine pour l’hydratation, de l’extrait de noisette contre la sécheresse et pour retrouver la souplesse de la peau et de l’allantoïne qui aide à la régénération cellulaire.

C’est bien joli tout ça, mais dans la pratique, ça donne quoi ?

D’une manière globale, la crème fait bien son boulot. Quand on a les mains sèches, on ressent des tiraillements, ça picote, ça chauffe/brûle un peu. La crème apaise tout de suite tout ça.

Au début, on peut avoir l’impression que nos mains vont glisser mais finalement au fur et à mesure que la crème pénètre on se rend compte que ce n’est pas le cas. On n’a pas les mains grasses, on n’a pas trop les mains qui glissent.

Ce qui pourrait gêner c’est l’odeur de la crème. Alors, elle sent bon, c’est pas le problème. C’est juste que le parfum est un peu trop présent. Personnellement, ça m’a gênée, Aki a fini par s’habituer mais elle pense quand même qu’avec moins de parfum, ça serait vraiment top.

Vous l’aurez compris, à part un parfum peut-être trop présent, cette crème a tout bon sur tout le reste !

Ahava – Crème Minérale Mains
100ml
Prix de vente : 15€

Continue Reading