T. Leclerc : Poudre Libre Dermophile – Banane / Collection 130 ans

T. Leclerc Poudre Libre Dermophile Banane 130 ansAaaah la fameuse poudre Banane de T. Leclerc. Qui n’en a jamais entendu parler ?

Personnellement, c’est comme ça que j’ai commencé à connaître T. Leclerc. D’une part pour leur poudre libre et d’autre part pour ce fameux coloris qu’est le coloris Banane.

Du coup, comme j’avais reçu à l’occasion des 130 ans de la marque, la poudre Banane dans son packaging collector, j’ai pu me faire une idée sur cette poudre.

Et donc… Je ne sais pas quoi vous dire en fait. Parce que pour moi, le coloris Banane bin… il a rien de spécialement particulier. En tout cas, sur ma carnation d’asiatique, je ne trouve pas qu’il lui donne une meilleure lumière. Alors après, peut-être que je ne suis pas bon juge et peut-être que quelqu’un d’extérieur me trouverait un plus bel éclat mais de moi-même quand je me regarde dans le miroir, je vois pas spécialement de différence.

T. Leclerc Poudre Libre Dermophile Banane 130 ansLa poudre se présente comme une poudre libre de couleur jaune pâle. Mais un vrai jaune hein pas un truc beige, non non, du jaune jaune. Au début, ça fait un peu peur.

Alors, personnellement, juste au-dessus, c’est vrai que je dis que je ne trouve pas qu’elle m’illumine particulièrement le teint, mais il est vrai que vu la façon dont tout le monde en parle, je m’attendais à un truc époustouflant et en fait… euh. Ce doit être plus subtile.

Au-delà de ça, c’est quand même une très bonne poudre libre, pas de souci là-dessus, on retrouve la qualité de T. Leclerc.

J’ai toujours eu le même problème avec le packaging que je trouve pas hyper pratique mais bon. J’en ai déjà parlé précédemment et je ne reviendrais pas là-dessus.

Si je devais conseiller cette poudre à quelqu’un je pense que ce serait plutôt pour les teints clairs. Moi, on pourrait dire qu’elle illumine mon teint parce qu’elle me l’éclaircit un poil mais comment dire, on est bien d’accord que ce n’est pas la définition pour « illuminer le teint » n’est-ce pas.

Bref, tout ça pour dire que oui, c’est un excellent produit mais c’est pas un produit miracle, faut peut-être pas exagéré ^^ Et vous, vous avez déjà tester ce fameux coloris ? Est-ce moi qui passe à côté de qqch ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  1. Je l’ai, c’est vrai qu’elle est vraiment jaune et il ne faut pas en mettre trop et, j’ai la poudre Clinique Redness solution qui est jaune aussi et qui doit couvrir les rougeurs.
    Personnellement je suis déçue par la poudre T Leclerc libre banane, je préfère de loin la texture des poudres Caron et Shiseido.
    Par contre j’ai la poudre compacte T leclerc Ivoire , celle là je l’adore.
    Pour la poudre Clinique, la texture compacte est agréable mais ne couvre pas vraiment mes rougeurs.

    1. En poudre libre, moi je suis amoureuse de celle de Laura Mercier à la base.

      La poudre T. Leclerc, à l’origine, je la trouvais très très bien jusqu’à ce que je découvre la Laura Mercier. Après, j’ai une amie, elle préfère la T. Leclerc à la Laura Mercier donc…

      C’est une question de ressenti je pense ^^

      En tout cas, merci pour ton avis !

  2. ah, eh bien ça me fait plaisir !
    J’ai moi aussi voulu essayer cette fameuse Banane tellement j’en avais entendu du bien, et franchement je n’ai rien trouvé d’exceptionnel sur moi (qui ai le teint clair, pas asiatique du tout !), aucun effet illuminant.
    Alors j’ai comme une réticence à en racheter une, même si maintenant j’en connais largement plus en makeup. Je vais plutôt essayer de voir si un point de vente veut bien m’en donner un échantillon, histoire de ne pas condamner définitivement.

    1. Ah bin tu me rassures ! Je pensais être la seule à pas comprendre le truc avec cette poudre.

      Au début où j’ai connu la marque T. Leclerc, comme je savais pas trop quel coloris allait me convenir, quand j’avais été sur un stand, j’avais demandé si je pouvais avoir des échantillons pour mieux tester chez moi. Et à l’époque, j’avais eu 2 ou 3 mini pots avec différentes teintes. Tu peux toujours tenter !

      Après, moi, cette époque-là, c’était quand T. Leclerc se vendait encore au Printemps de Lille (ça remonte à des années). Je sais pas si en pharma ou parapharma ils ont des échantillons de ce genre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *