Paul & Joe Beauté : Poudre Lumineuse – Coup d’éclat / Hiver 2009

J’ai décidé de vous présenter aujourd’hui une autre petite merveille de chez Paul & Joe Beauté, il s’agit de la Poudre Lumineuse sortie en édition limitée pour cet hiver 2009.

Cette poudre existe en deux teintes :
– Ecran de Fumée (Beige)
– Coup d’éclat (Rose).

Pour ma part, je possède le deuxième teinte, parce que le beige n’a pas toujours un rendu heureux sur ma carnation alors j’ai préféré opté pour la rose.

Déjà, dans un premier temps, ce que je dois absolument vous montrer c’est la beauté du poudrier. Mais vraiment, c’est un véritable petit bijou que ce boitier.

Ce que je trouve dommage, ce sont les matériaux utilisés, parce que le boitier est certes très joli, mais au toucher, ça reste très très plastique. Mais bon, il est vrai que le packaging c’est pas le plus important non plus hein :p

Ce qu’on nous dit
Capturer la lumière si particulière de l’hiver pour faire ressortir un teint de rêve, telle est la promesse apportée par la Poudre lumineuse Paul & Joe Beauté. Grâce à sa texture aérienne, elle s’applique en douceur sur la peau pour la laisser hydratée et souple tout au long de la journée. Une fois ouvert, son écrin doré laisse apparaître une explosion de lumière qu’il suffit d’appliquer au pinceau sur les parties de votre visage que vous souhaitez illuminer… Révélez-vous tout en douceur…

#01 Ecran de fumée (Beige) une teinte naturelle et élégante qui illumine la peau
#02 Coup d’éclat (Rose) illumine votre peau d’un éclat délicat qui attirera les regards

Ce que j’en pense
Il est vrai que la poudre est d’une grande finesse ce qui fait que l’application se fait toute en légèreté, une véritable texture aérienne et c’est ce que j’apprécie beaucoup dans cette poudre. Ce n’est pas un highlighter qui vous transforme en boule à facettes car bourrée voire saturée de nacres. Non, ici, c’est tout le contraire, un léger voile lumineux juste pour mettre en valeur de façon naturelle certaines zones de votre visage.

Une fois ouvert, effectivement, je suis restée pantoise avec un gros « ooooh comme c’est joli ».

Un superbe dessin fait en poudre rose. Par contre, au premier coup de pinceau, y a tout qui se barre. Normal me direz-vous mais du coup la première fois, j’ai du prendre sur moi pour l’utiliser tellement je voulais pas que le joli dessin s’en aille. Mais bon, y a pas le choix, alors on y va.

Bon mon bémol c’est que oui, c’est tout en douceur mais justement, c’est peut-être un poil trop parce que je ne suis pas certaine de voir que la poudre est supposée être rose sur ma peau. Il aurait peut-être fallu que je teste l’autre teinte pour voir la différence entre les deux et être totalement convaincue par cette poudre. Mais je n’ai pas pu faire cette comparaison donc ma foi…

De même, je n’ai pas réussi à vous faire un swatch correct de cette poudre. La photo apparaissait comme beaucoup trop jaune et trop foncée donc j’ai préféré ne pas la mettre. Sachez tout de même, que plus la lumière est artificielle et plus la poudre se verra. C’est logique, la lumière étant plus vive et plus crue, elle joue beaucoup plus dans les particules de nacres. En lumière naturelle, celle-ci étant nettement moins vive, la poudre se voit beaucoup moins.

Ce qui m’a plu également dans cette poudre c’est son odeur. Une odeur divine de poudre. Je ne sais pas à quoi c’est du, surement à sa composition mais c’est un véritable bonheur. Je sais que certaines personnes préfèrent les produits non parfumés, et je le comprends, moi-même ayant plutôt cette tendance-là, mais ici, rien que pour son odeur, c’est un véritable plaisir à mettre.

Au niveau de sa composition, entre autres, on peut relever la présence d’extrait d’eau de fleur d’oranger, de lys blanc, de romarin, huile de jojoba et de pépins de raisin.

Est-ce que je rachèterai une fois fini
En admettant que ce produit ne soit pas en édition limitée par exemple… Malgré tout ce que j’ai pu dire à son propos, non, je ne rachèterai pas. Même si je suis une adepte de l’effet naturel, ce produit l’est un peu trop. En fait, l’effet n’est pas suffisamment présent pour que je me dise que ça vaut le coup de le racheter. Néanmoins, ne pensez pas que je suis déçue, j’apprécie énormément cette poudre et suis bien contente de l’avoir. Mais de là à le racheter, je ne suis pas certaine.

Paul & Joe Beauté – Poudre Lumineuse
Existe en 2 coloris : #1 Ecran de Fumée (Beige) et #2 Coup d’éclat (Rose)
Prix de vente conseillé : 33€
En vente dans les boutiques Paul&Joe, Printemps Haussman et sur Internet chez Ombres Portées.

Continue Reading

Comparaison : Essie Matte About You / China Glaze Matte Magic

On m’avait demandé à l’époque où j’avais montré le China Glaze Matte Magic une comparaison avec l’Essie Matte About You. Dorénavant, c’est chose faite. J’avais prévu de vous en parler plus tôt mais finalement il y a eu plein d’autres choses à vous montrer. Et exceptionnellement, je blogue un dimanche parce que là, je sais pas pourquoi, mais j’ai plus envie d’attendre :p

Alors comme vous allez pouvoir le voir, il n’y a globalement aucune différence. Mais vraiment aucune. Et heureusement que j’avais tagué la photo à l’avance dans un psd parce que je n’aurai pu été capable de dire lequel est lequel.

J’ai mis une couche de top coat mat au-dessus du OPI Smitten with Mittens que je vous ai montré précédemment, je voulais voir l’effet matifiant sur un vernis bien shimmer/pailleté.

Alors, vous voyez une différence vous ?
Sérieusement, moi je n’en vois pas. Les deux se valent et les deux sont donc très très bons. Alors pour celles qui auraient du mal à se procurer le China Glaze Matte Magic, vous pouvez carrément vous diriger sur le Essie Matte About You. J’aurai tendance à vous dire qu’en plus la contenance est nettement plus grande que le China Glaze… Donc finalement, c’est pas plus mal.

Et vraiment, le top coat mat, je sais pas vous, mais j’adore. Rien qu’à l’idée qu’avec un vernis, il y a possibilité d’en avoir deux grâce au top coat, ça me laisse en joie.

Essie Matte About You
Prix de vente : 14,90€
Disponible sur Manucure&Beauté

Continue Reading

Make-up #5 : Mini-Smoky, dans les tons marrons et beige doré

Difficile de vous dire réellement les couleurs qui ressortent de ce mini-smoky. Enfin, si on peut vraiment appeler ça un mini-smoky :p Mes paupières sont à peu près correctes en ce moment, mais par contre, j’ai un teint absolument pourri (et évidemment, je n’ai pas fait le teint pour les photos, et heureusement, l’appareil photo a un peu camouflé tout ça – si vous voyez mes pommettes de près… bref).

Comme d’habitude, j’ai sorti ma Book Of Shadows II d’Urban Decay. Sérieusement, pourquoi utiliser autre chose alors que j’ai pratiquement tout sous la main avec cette palette hein ? ^^

Yeux
Urban Decay 24/7 Glide-On Eye Zero (crayon utilisé pour la base grasse du maquillage)
Urban Decay 24/7 Glide-On Eye Oil Slick (crayon utilisé pour le trait de crayon final)
Urban Decay Book Of Shadows Vol.II
Dans celui-ci j’ai utilisé les fards :
Fard YDK (une sorte de beige foncé irisé)
Fard Mushroom (une sorte de taupe)
Fard Perversion (noir)
Fard Sellout (beige très clair irisé)
Fard Nylon (beige intermédiaire irisé)

Pinceau
Sephora Paupière n°20

Pour la procédure, rien de plus simple :
1) J’ai appliqué le crayon Zero sur tout le contour de l’oeil, de façon relativement grossière. J’ai ensuite étiré le crayon sur la paupière mobile et légère estompé sur le ras de cil inférieur.
2) J’ai appliqué le fard YDK sur toute la paupière mobile et légèrement au-dessus.
3) J’ai appliqué le fard Mushroom dans un espèce de gros V couché (comme vous pouvez le constater, je ne connais pas les termes) sur le coin externe de l’oeil en insistant bien pour amener un peu de profondeur.
4) Ensuite j’ai mis le fard Sellout tout en légèreté sur la paupière fixe, que j’ai fondu avec le reste du maquillage (étape pas forcément utile parce que ça se voit pas des masses finalement)
5) Encore un peu plus d’intensité en mettant du Perversion sur le coin externe de la paupière. Puis estompage.
6) Et le Nylon, je l’ai posé au centre de la paupière mobile pour essayer d’ajouter un peu de luminosité.
7) et pour finir, du Zero sur la waterline et un trait d’Oil Slick au ras des cils avec un petit retour sur sur une toute petite partie du ras de cil inférieur.

Voilà, j’espère que vous apprécierez ^^

PS : je sais qu’il manque du mascara pour intensifier tout ça… Mais je l’ai oublié chez moi… Oui vous pouvez m’applaudir.

Continue Reading

Illamasqua : Velocity – Dystopia Collection Automne/Hiver 2009

Aujourd’hui, je vais vous parler des merveilleux vernis de la marque Illamasqua qu’il me tarde de voir arriver en France (message subliminal à Sephora).

Il s’agit du coloris Velocity qui est sorti lors de la collection Automne Hiver 2009 Dystopia avec le coloris Obsess (un rose fuschia bien pétant que je vous montrerai peut-être un jour si j’ose le porter).

Velocity est un mauve-gris. Une teinte « sourde » si je puis dire (je sais pas si vous comprenez ce que je veux dire par là). Je trouve ça particulièrement joli. Le fini est parfaitement lisse, parfaitement laqué. On dirait que j’ai du vinyle sur les doigts tellement au toucher ça parait lisse et presque plastifié.

La texture est très très bonne. Plutôt fluide, elle s’étale bien et sèche plutôt rapidement. Par contre, attention à ne pas charger trop le pinceau parce que sinon, comme la texture est assez fluide, il risque d’y avoir des coulures sur les bords. Le petit bémol que j’ai à émettre, c’est que j’ai vraiment du mal dans la manipulation du pinceau. Le pinceau en lui même est bien. Mais en fait, il est contenu dans le gros capuchon cubique que vous voyez sur la photo. Et en fait, j’ai pas l’habitude de manipuler ce type de bouchon, et du coup, ça me fait très très bizarre.

Au niveau de la tenue, c’est du solide. Comme je vous le disais au-dessus, une impression de plastifié. Bah en fait, c’est peut-être vrai. Parce que j’ai pas l’impression qu’il garde trace du moindre choc. Ai limite l’impression qu’une fois posé, c’est presque pour la vie x)

Sur les photos, je porte deux couches sans top coat. Absolument inutile ici d’en mettre un. Le vernis se suffit à lui-même.

Pour ma part, ce vernis rentre dans la catégorie des vernis que j’adore :)

PS : je viens de me rendre compte que sur mes photos, j’ai marqué « Autum »… N’ayant pas gardé les psd (oui boulet inside) ai la flemme de les re-marquer :p

Continue Reading