Estée Lauder : Quand Patrick Lorentz vient à Lille…

Et bin, il est évident que je vais le voir :p

Comme il vient tous les 36 du mois à Lille, quand j’étais au Printemps avec Akikazu et qu’on a vu l’affichette au stand Estée Lauder comme quoi il venait, on a un peu sauté sur la vendeuse pour prendre rendez-vous. Et donc voilà, nous avons vu Patrick Lorentz au Printemps de Lille le 5 novembre au rendez-vous de 14h45.

Bon, je vous passe les détails, j’ai passé la semaine à moitié surexcitée parce que j’allais me faire maquiller par Patrick alors que sérieusement, c’est pas comme si c’était la 1ère fois mais que voulez-vous, ça me tourneboule toujours autant :D (Patrick, ne prends pas peur, je ne suis pas vraiment une folle hystérique, je plaisante hein).

Quoiqu’il en soit, le Patrick, cette fois-ci, il avait quartier libre sur moi. J’allais à un concert de rock juste après alors ma foi, tout était permis. Ce qui n’est pas toujours le cas d’habitude. Bah oui, la 1ère fois, c’était pour Blue Dahlia et la 2ème pour Orange Crush. Cette fois-ci par contre, on était parfaitement libre face aux palettes et duos Pure Color.

Alors j’ai dit : « t’as qu’à me faire un bon gros smoky qui tache ». Et à partir de cette phrase, je crois que j’ai rigolé comme une baleine toutes les 3 minutes. Ouais, je sais pas ce qui s’est passé ce jour-là, mais c’était festival, on a aligné connerie sur connerie.

Quoiqu’il en soit… Je vais arrêter de vous raconter la journée et plutôt vous raconter le make-up parce que vous vous en foutez du reste hein, avouez :p

Le teint, on fait comme d’hab, de l’ANR et du fond de teint, comme ça c’est frais et ça retend la peau (enfin ça la tonifie quoi, c’pas comme si j’avais besoin de retendre ma peau :p). La technique du lissant-défatigant pour les cernes comme je vous l’ai déjà raconté précédemment.

Et comme ça fait déjà beaucoup de texte, je vous montre le make-up et je recontinue de parler après.

Estée Lauder : Smoky by Patrick Lorentz

Estée Lauder : Smoky by Patrick Lorentz

Alors ? Votre avis ?

Déjà pour faire le smoky, on part sur du crayon mélangé à de l’anti-cerne pour créer une pâte qui s’étale du coup très facilement sur l’oeil. Et de ce fait, on se fait un halo de malade en un rien de temps.

Ensuite, on prend le duo Black Chrome et le fard noir mat et on applique par dessus le crayon pour le fixer un peu quand même. Bon, on est d’accord, j’ai pas les paupières idéales pour ça et comme vous le voyez, quand je regarde au sol, ça a déjà migré du pli mais par contre, ça migre certes très vite mais ça ne bouge plus après. Le make-up que vous voyez là, je l’ai gardé intact du moment où j’ai été maquillée jusqu’à 3h du mat’.

J’aime beaucoup les touches de fards qui ont été faites sous le sourcil. Je n’y aurais jamais pensé toute seule (et c’est là qu’on voit que le Patrick, c’est le boss quand même :p). Et aussi la façon d’avoir étiré le noir en interne, ça non plus je ne l’aurais pas fait.

Et comme vous êtes sage, vous allez même avoir droit à ma tête, en entieeeer. Et avec mes lunettes.

Estée Lauder : Smoky by Patrick Lorentz

Et comme ça, vous voyez un peu le travail du teint, la pose du blush dans le creux pour moi et pas sur le bombé (c’est pas comme si j’avais déjà pas assez de pommette hein :D). Et un gloss nude pour couronner le tout.

Bon alors, j’étais pas HYPER rock pour aller à mon concert de rock ?

Patrick, il a tout compris à ce que je voulais, non ? ^^ Bon, tu reviens quand maintenant ? :p

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Estée Lauder : Pure Color Orange Crush ou comment succomber à l’orange…

Et oui mes amies, j’allais forcément y revenir à Estée Lauder. Je vous ai barbé pendant une semaine avec Bronze Goddess et bien aujourd’hui, je vous barbe avec Pure Color Orange Crush.

Qu’est-ce que c’est ? C’est une collection en édition limitée créée par Tom Pécheux et directement inspirée du maquillage qu’il avait créé pour le défilé de Derek Lam Printemps 2011.

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Dans l’ordre :

– Gloss Pure Color Orange Crush : il est ultra pigmenté. C’est juste dingue. C’est du RAL liquide en fait, ni plus ni moins. (22€)
– Ombre à Paupière Pure Color Sugar Cube : un blanc, un vrai, légèrement nacré mais pas façon « je brille de mille feux ». (24€)
– Ombre à Paupière Pure Color Orange Crush : un orange sanguin, mat, très pigmenté, absolument merveilleux. Un véritable coup de coeur. Le truc incroyable, moi qui craque sur du orange quoi, alors que je m’y attendais pas avant de le voir en vrai. (24€)

Pour preuve j’avoue que j’étais sceptique, du orange sur les yeux, sérieusement ? Et puis on m’a proposé de découvrir la collection avec Patrick Lorentz (Patriiiiiiiiiiiick). Alors évidemment, j’y suis allée, plutôt deux fois qu’une même. Et même que j’ai proposé à Caaurel de venir voir tout ça, alors on s’est retrouvées aux Galeries Lafayette Haussmann sur le stand d’Estée Lauder.

Quel plaisir de retrouver Patrick. Je ne l’avais pas vu depuis septembre et il est toujours aussi charmant. Je m’installe donc sur la chaise, et c’est parti pour une mise en beauté graphique (parce que moi j’ai peur de rien dixit Patrick).

On commence comme toujours avec la fameuse technique défatigante du contour de l’oeil. En somme, vous prenez un anti-cerne (là c’était le double-wear) et le contour des yeux Advanced Night Repair. Sur votre main, vous mettez deux coups d’anti-cerne et un coup de contour des yeux. Dans un premier temps, vous mélangez un des coups d’anti-cerne avec le contour des yeux, avec un petit pinceau synthétique, hop sur le cerne directement. Avec le coup d’anti-cerne pur, cette fois-ci, vous le mettez dans le coin interne de l’oeil, sur le coin externe aussi (on a toujours une petite ligne un peu rouge sur le coin de l’oeil). On lisse tout ça, blabla et hop, on a un regard défatigué. Si si. Je vous jure qu’on voyait la différence. Caaurel elle est témoin d’abord.

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Pour le teint, on passe à la technique « Eau de teint ». On imprègne un pinceau à blush de poudre minérale, mais on l’imprègne bien. Ensuite on prend le sérum Advanced Night Repair, et hop, on imprègne le pinceau à blush et on applique sur le visage. C’est frais, c’est léger, il n’y a aucune épaisseur sur le visage. En plus, avec la présence du sérum, la peau est lissée et rebondie. J’adore.

On passe à la poudre de soleil qu’on applique en E (le E d’Estée Lauder :p ou alors en 3 c’est comme vous le sentez hein). Donc comme vous le savez, la barre centrale sous la pommette, la barre du haut de la tempe vers le front, et la barre du bas, sur l’os de la mâchoire.

Et nous voilà au principal du look (à mon sens), les yeux. On commence par la base Double-Wear qui promet une tenue de 15h qu’on applique sur toute la paupière.

Ensuite, avec le Crayon à lèvres Double Wear tenue extrême en teinte Coral (n°5), on trace un trait sur la paupière. Celui-ci peut être relativement grossier, de toute façon, on le recouvre de fard après.

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Je vous dis, c’était comique quand on me maquillait. Par moment des gens s’arrêtaient et y en a une qui s’est penchée sur moi pour me voir de face mais tellement près qu’on aurait dit qu’elle allait m’embrasser, je vous jure. J’étais perturbée :D

Bref, reprenons. Avec un pinceau crayon, on prend l’ombre à paupière Pure Color Orange Crush et on recouvre le trait de crayon. Pour flouter légèrement mais surtout pour fixer (et encore, j’dirais que le crayon était pas encore assez fixé sur moi, vous allez voir, ça s’est imprimé après sur ma paupière).

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Et après ça, on va appliquer l’ombre à paupière Pure Color Sugar Cube dans le coin interne en triangle long du nez (en somme). Et c’est ça qui va quand même donner un côté très graphique au make-up parce que quand même de base on ne met pas son maquillage comme ça (en tout cas, moi je ne le fais pas :D).

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Une touche de mascara et enfin, on choisit un gloss nude car on a misé sur la couleur sur les yeux et si on mettait du RAL/gloss orange, ça ferait quand même sacrément too much, non ?

Et le résultat final…

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Et pour les gros plan sur les yeux, je vous montre ça tout de suite. Et vous allez voir qu’il y a une jolie impression sur mes paupières du orange. Conclusion, j’étais vouée à rester les yeux grands ouverts :D

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

Alors, vous en pensez quoi ?

Prêtes à vous laisser tenter par la tendance orange ? Moi avec ce genre d’orange, oui. Je veux bien me jeter dedans. Même que je veux bien un Patrick Lorentz tous les jours pour me maquiller. Même que je veux bien l’épouser mais je crois qu’il fait style qu’il est pas au courant tout ça (parce que je crois qu’il doit pas être tellement d’accord en fait ;p).

Un grand merci à Estée Lauder. Et puis un double grand merci à Patrick Lorentz (enfin ça je crois que tout le monde l’avait compris – notamment celles que j’ai dans mon Facebook, je vous ai saoulées avec :p).

Et puis l’image de la fin, avec ma tête de winneuse (y a pas à dire, les photos, j’aime pas çaaaaaaaaa).

Estée Lauder Pure Color Orange Crush

(ça ferait de belles photos de mariage d’abord – Ooooooh ça vaaaaaaa, j’rigooooooooole)

Estée Lauder – Pure Color Orange Crush
Collection disponible uniquement sur Paris au BHV Rivoli Paris, au Bon Marché Rive Gauche, aux Galeries Lafayette Haussmann et au Printemps Haussmann, et sur www.esteelauder.fr pendant une période limitée, à partir du 2 mai 2011.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Estée Lauder : Quand je prends un cours avec Patrick Lorentz

Estée Lauder - Session avec Patrick LorentzVendredi dernier, j’ai eu la chance de rencontrer Patrick Lorentz, un des maquilleurs français d’Estée Lauder. Pour vous la faire courte, c’était juste énorme. J’y suis allée avec Blandine et on a passé un bon moment.

Déjà, le truc c’était de savoir comment on allait s’y prendre. Est-ce qu’il maquillait un côté et on faisait l’autre, est-ce qu’il maquillait l’une et l’autre reproduisait sur elle-même, ou alors est-ce qu’il maquillait d’un côté et l’une de nous faisait l’autre côté sur l’autre (c’est pas clair ce que je vous dis là). Et c’est donc pour cette dernière formule que nous avons opté.

Parce que je vous le dis, étant myope comme une taupe, j’aurai bien eu du mal de reproduire sur moi-même ce qu’il faisait. Sérieusement.

Donc pour vous remettre dans le contexte, en fait, il y a un podium au printemps de la beauté pour la nouvelle collection Pure Color d’Estée Lauder. Et cette année, on a droit à la magnifique collection Blue Dahlia.

Pour l’occasion, il y a des maquilleurs qui sont là pour vous maquiller avec des produits de la gamme et en plus il y a une vitrine vivante, les vendredis et samedis. Donc prochaine session pour la vitrine vivante avec un cours de make-up en live c’est les 1er et 2 octobre à 13h et 18h (plus d’info).

Pour en revenir à nos moutons, vous pouvez donc m’admirer dans mon rôle de maquilleuse sur Blandine (sous les bons conseils de Patrick quand même hein). J’me prends bien au jeu non ? En tout cas, j’ai l’air ultra concentrée.

Estée Lauder - Session avec Patrick LorentzQuoiqu’il en soit, on a donc fait sur nous-même un make-up plutôt intense avec la palette Blue Dahlia (oui c’est elle la star de la collection – la Surreal Violet est peut-être superbe mais la Blue Dahlia est la plus « impressionnante » disons).

En tout cas, je me suis bien amusée car ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de maquiller quelqu’un d’autre et encore plus sous les conseils d’un pro. Enfin moi, jusqu’ici, j’avais toujours maquillé des copines à l’arrache en me disant que ça avait l’air d’aller.

Mais là, on a quand même la pression avec Patrick qui nous regarde faire le geste et tout et tout. Et comble de la lose quand vous voyez qu’il reprend ce que vous avez fait (et oui, on n’est pas parfaite ahaha). Enfin quand je dis comble de la lose, pas tellement quand même, parce qu’on est suffisamment consciente pour savoir qu’on ne fait pas toujours très bien ^^

Et ensuite, arrive le moment tant redouté. Le passage devant le photographe. Alors je dis pas qu’il était pas sympa hein mais moi, suffit que je vois un appareil photo pour que je crispe, c’est pas plus compliqué. Le photographe pourrait être aussi aimable qu’une porte de prison ou tout l’inverse, que ça ne changerait rien et que c’est juste la présence de l’appareil qui fausse tout.

Et donc, si vous vous faites maquiller sur le podium vous avez donc droit vous aussi à votre photo et vous repartez directement avec sur une petit clé USB. Bon malheureusement, si je dis pas de bêtise, cette opé s’est terminée le 25 septembre (oui, j’y suis donc allée l’avant-dernier jour du podium) mais bon, sinon, il y a toujours les vitrines vivantes.

Et j’imagine que vous allez vouloir voir le résultats… Et donc pour une fois, dans ce post, j’y mets des photos de moi. Et pourtant, vous savez que je n’aime pas ça !!

Estée Lauder : Session avec Patrick Lorentz
Avec Blandine. J'ai l'impression d'être enceinte ou de faire 10kg de plus sur cette photo
Estée Lauder : Session avec Patrick Lorentz
Plus crispée tu meurs.

Conclusion : Je peux grave monter mes fards dans mes make-up. Et je n’ai pas l’obligation de partir dans un make-up étiré (et étrangement, j’ai tendance à étirer mes make-up à cause de la forme de mes yeux). Bref, je suis ravie de ce mini-cours :)

Merci mille fois à Estée Lauder et Patrick Lorentz !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading