OPI : Glints of Glinda & Which is Witch ? / Oz The Great and Powerful – Holo glitters <3

OPI : Glints of Glinda & Which is Witch ? / Oz The Great and Powerful Je vais commencer par vous parler des deux vernis que je préfère dans la collection OPI d’Oz The Great and Powerful.

Cette collection constitue donc la collec Soft Shade de cette année. On se retrouve avec 3 vernis dans les genres nude & jelly et 3 vernis « top coat » pailletés (avec en plus un liquid sand que je vous ai déjà montré).

Mon choix s’est donc porté sur Glints of Glinda avec Which is Witch ?.

Glints of Glinda est un genre de beige un peu rosé mais qui reste dans les tonalités jaunes. De ce fait, il est parfait pour ma carnation. Quand je porte des rosés trop froids, c’est pas terrible. Ici, la teinte restant chaude, ça en fait le nude parfait. Et pourtant, au tout début, quand j’ai vu la teinte, je me suis dit que ça allait pas être possible parce que franchement, j’ai toujours des gros doutes sur les vernis nude sur moi.

OPI : Glints of Glinda & Which is Witch ? / Oz The Great and Powerful Which is Witch est typiquement le genre de vernis que j’adore. Des paillettes holographiques en veux-tu en voilà. De fines et courtes baguettes, et trois dimensions de paillettes rondes. Autant le dire, ça en jette à mort.

J’ai donc fait le pocidoigt qu’avec Which is Witch et j’ai fait un dégradré sur les autres ongles.

Sur les photos, je porte donc :

– trois fines couches de Glints of Glinda sans top coat (parce qu’il brille très bien tout seul – merci la texture jelly)
– 3 couches de Which is witch sur l’annulaire et toujours sans top coat parce qu’il est plutôt lisse sous le doigt, donc pas besoin de rajouter encore une couche de vernis.

OPI : Glints of Glinda & Which is Witch ? / Oz The Great and Powerful Pour l’application, il n’y a rien de particulier à dire. Le Glints of Glinda vous fera peut-être peur sur les deux premières couches (enfin si ça se trouve, en fonction de l’épaisseur de vos couches vous n’en aurez peut-être besoin que de deux). En tout cas, moi, au début, j’avais l’impression que j’allais laisser des traits de pinceaux tout le temps. Le vernis étant du genre un peu laiteux ça faisait des différences d’épaisseur. Et finalement, à la dernière couche, ça a disparu.

Le Which is Witch, pour l’application y a vraiment rien à dire. Un vernis à paillettes qui s’applique comme un charme. Texture pas trop épaisse et tout et tout. Bref, un plaisir.

Pour la tenue, facile 4-5 jours. Au-delà, je voyais que le vernis était en train de se décoller et qu’il manquait plus qu’un petit coup pour faire un gros éclat. Ma foi, je suis plutôt satisfaite de cette tenue !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

OPI : What Wizardry is This ? – Oz The Great and Powerful / Un liquid sand bronze !

OPI : What Wizardry is This ? - Oz The Great and PowerfulJe sais pas vous mais moi les Liquid Sand d’OPI de la collection Mariah Carey m’ont carrément conquise, de ce fait, quand j’ai appris qu’OPI allait ressortir une teinte dans sa collection Soft Shades par l’intermédiaire de la collection sur Oz The Great and Powerful, j’étais impatiente de la découvrir en vrai.

Je vous présente donc aujourd’hui What Wizardry is This ?. Ce n’est pas indiqué sur le site de Sephora qu’il s’agit d’un Liquid Sand (sauf erreur de ma part) mais je vous confirme que ça en est bien un. Par contre, contrairement aux autres Mariah Carey, on quitte les paillettes pour entrer dans les shimmer. Ce qui fait que je trouve le rendu un peu perturbant. Je ne sais pas trop si je trouve ça génial ou bizarre. La teinte me plait bien, un bronze voire un marron métallique. En fait, la couleur me fait penser aux vieux crayons pour écrire en or et qui souvent étaient pas vraiment un or brillant mais un or un peu bronze justement (je sais pas si vous voyez de quoi je parle, les crayons qu’on trouvait en grande surface et dont la pointe métallique s’enfonçait pour amener l’encre…).

OPI : What Wizardry is This ? - Oz The Great and PowerfulQuoiqu’il en soit, c’était pour dire que la couleur, moi, me plaisait. Le fait que le vernis soit fait de shimmer donne un liquid sand plus brillant je trouve, moins dans le jeu texture mat/paillettes brillantes. Mais ce n’est pas un mal non plus.

Sur les photos, je porte deux couches, sans top coat bien entendu.

Pour l’application rien à redire. Limite, je trouve que ça va mieux qu’avec les Mariah Carey (parce qu’il n’y a pas les paillettes pour « gêner » en somme). La texture est fine et évidemment, il est INDISPENSABLE d’aller au moins à deux couches. Parce que sinon, vous n’aurez pas une belle opacité et surtout, vous n’aurez pas l’effet escompté. Le temps de séchage est raisonnable même si l’effet Liquid Sand met un peu de temps à s’installer. Il faut attendre le séchage complet pour apprécier l’effet et voir son vernis se « granuler » au fur et à mesure.

OPI : What Wizardry is This ? - Oz The Great and PowerfulMais sinon les Liquid Sand s’appliquent exactement de la même façon qu’un vernis classique.

Et c’est ce que j’aime dans ces Liquid Sand. On pourrait penser que la façon de le mettre diffère mais pas du tout.

Pour la tenue, je ne peux pas vous en parler encore. Je l’ai posé hier après-mide et j’ai fait les photos ce matin. En théorie, s’il tient aussi bien que les 4 autres Liquid Sand, je devrais pouvoir le porter facilement 4-5 jours voire une semaine. Parce que finalement, sur moi, c’est comme si c’était un vernis à paillettes. Là où ça peut changer la donne, c’est que celui-ci n’est pas fait de paillettes mais de shimmer mais compte-tenu de sa texture, je pense pas que ça va changer quelque chose. De toute façon, vous me connaissez, si jamais je vois une tenue médiocre sur moi, je vous édite le billet pour vous le dire, comme d’habitude :)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Make-up #86 : Glinda d’Urban Decay, on teste aussi son facechart !

Tout comme pour la palette Theodora, je vous présente le make-up fait avec le facechart contenu dans la Glinda pour reproduire le maquillage du personnage du film Oz The Great and Powerful.

Un make-up encore plus discret qu’avec la Theodora mais avec un petit côté plus frais et un poil moins austère. Je me rends compte aussi qu’il y a des fards dont on ne voit même pas la présence. J’aurais peut-être dû en mettre un peu plus mais je sais pas… Par exemple, sous le sourcil, j’ai mis le côté violet/bleu iridescent du fard Aura et sur les photos ça ne se voit pas. Personnellement, je trouve ça pas si mal parce qu’en vrai, ça se voit un peu et j’ai toujours trouvé ça bizarre d’être maquillée jusque sous le sourcil…

Yeux

Primer Potion – Urban Decay
Palette Glinda – Urban Decay :
– Aura (le duo bleu/violet iridescent et rose iridescent)
– Illusion (le pêche doré)
– South (le gris taupé)
– Tornado (le violet)
– Magic (le rose un peu doré)
24/7 Glide-On Eye Pencil Rockstar – Urban Decay
Mascara Sumptuous Extreme – Estée Lauder

Sourcils

Sheer Eye Shadow n°07 Taupe Brown – Burberry

Pinceaux

Too faced & Sleek
Make-up #86 : Glinda d'Urban Decay

Make-up #86 : Glinda d'Urban Decay

Make-up #86 : Glinda d'Urban Decay

Make-up #86 : Glinda d'Urban Decay

Pour la procédure, je n’ai donc rien inventé comme la fois dernière :

Make-up #86 : Glinda d'Urban Decay

Encore une fois, un look très facile à reproduire et parfaitement portable pour la vie de tous les jours. Frais et sophistiqué à la fois. Je crois que je suis convaincue ! Et pourtant, j’étais pas la 1ère à jeter mon dévolu sur la Glinda :)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Urban Decay : The Glinda Palette – Oz the Great and Powerful / Pas si mal finalement !

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and PowerfulFinalement, après la Theodora d’Urban Decay, j’ai eu la possibilité de vous tester la palette Glinda et je me suis dit que c’était tant mieux comme certaines d’entre vous étaient nettement plus attirées par cette dernière que par la Theodora.

Le packaging de cette palette est aussi joli que la Theodora. Peut-être même plus joli parce que plus lumineux. On retrouve beaucoup plus le côté féérique et enchanteur dans cette palette et ça a l’air de plutôt bien coller avec le personnage de Glinda.

Les teintes des fards contenus dans cette palette sont comme je l’avais déjà dit plus frais, plus clairs, plus pastels. Autant on était du côté des neutres avec la Theodora, autant on est du côté des coloris poudrés avec celle-ci. Ce n’est ni avec l’une, ni avec l’autre, que vous pourrez trouver des coloris qui peps un peu. Parce qu’ici, nous sommes de nouveau dans la subtilité (sauf pour un des bi-teintes :D).

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

A l’instar de la Theodora, nous avons aussi une palette avec des fards declipsables et en terme de coloris nous avons :

– Tornado : un violet
– Aura : un violet/bleu iridescent et un rose iridescent
– Magic : un rose avec des reflets pêche
– Illusion : un pêche un peu doré
– Oz : un or avec des paillettes argent et un argent
– South : un gris taupé

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Tornado n’est pas un violet froid comme je les aime. Non, c’est un violet un peu prune, un genre de violet un peu chaud et peut-être plus subtile qu’un vrai violet. Au niveau de son rendu, ce qui est pas mal, c’est qu’il n’est pas ultra irisé ce qui donne un côté satiné juste comme il faut.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Aura est un fard bi-teinte. En fait, même sur le swatch il n’est pas exactement comme quand il est appliqué sur la paupière. Les reflets n’ont pas été bien capté par l’appareil photo. En fait, ce sont des genres de fards assez transparents mais qui ont un reflet assez puissant. Le côté blanc a un reflet bleu/violet alors que le côté beige a un reflet rose. Je ne suis pas spécialement fan de ces fards mais pourquoi pas.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Magic est un rose froid, on sent qu’il y a du bleu là-dedans. En même temps, il a une teinte assez éteinte et heureusement parce que sinon il serait quand même bien flashy. Il possède un petit reflet pêche que je n’ai pas su prendre à l’appareil. Il est très légèrement satiné. On pourrait presque croire que c’est un mat.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Illusion est un beige pêche. Le genre de couleur que je trouve totalement bizarre parce que je ne sais pas tellement comment l’utiliser et surtout j’ai toujours peur que ça rende pas terrible avec ma carnation. Appliqué, il est presque un peu glacé.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Oz doit être le fard que j’ai préféré. Des teintes carrément métalliques avec un côté or avec des paillettes argent (qui pour une fois sont restées mais bon appliqué au pinceau, je vous dis tout de suite que les paillettes vont juste se barrer) et un argent véritablement argent (pas gris ni blanc). Quand je l’ai swatché, j’étais juste fascinée par ces teintes.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

South est un très beau gris taupé. Le genre de teinte qu’on peut utiliser très facilement avec beaucoup d’autres car il est assez facile à associer. Un genre de classique en fait qui reste lumineux grâce à sa texture satinée.

D’une manière générale, les fards sont pas mal du tout. Je les trouve un peu plus poudreux que sur la Theodora mais je les trouve beaucoup plus portables que ce que je croyais. Je m’attendais très franchement à des teintes beaucoup plus irisées mais heureusement Urban Decay est plutôt allé dans le satiné ce qui fait qu’avec ma carnation, on n’a pas l’impression que je me suis maquillée aux pastels :p

Au niveau du crayon 24/7 Glide on Eye qu’on trouve dans la palette, on a le coloris Rockstar :

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Vous remarquerez qu’il est parfait avec Tornado :)

Pour le Super Saturated High Gloss Lip Color, on a la teinte Glinda qui est un genre de nude rose pêche légèrement irisé. Il permet de réhausser un peu la couleur des lèvres sans trop en faire.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Je n’ai pas l’habitude de porter ce genre de teinte car vous devez commencer à le savoir soit je mets du RAL qui se voit bien soit j’en mets pas parce que je ne suis pas une inconditionnelle du RAL nude (même si j’essaye de faire des efforts de temps en temps avec des RAL à texture transparentes). L’avantage de cette teinte, c’est qu’elle unifie la teinte de mes lèvres donc c’est un peu plus joli que si je les laissais au naturel.

Bref, je vous retrouve demain pour vous montrer le look obtenu avec le facechart de la palette :)

Alors, maintenant, vos choix se confirment entre la Theodora et la Glinda ?

Urban Decay – The Glinda Palette
Prix de vente : 45€
En exclusivité chez Sephora et Sephora.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading