Jelly Pong Pong : Muffin & Meringue Gloss Set

Petite découverte aujourd’hui. J’ai eu l’occasion d’essayer quelques produits de Jelly Pong Pong. Et aujourd’hui, je vous parle de l’un d’entre eux. Il s’agit du Muffin & Meringue Gloss Set.

Deux jolis « petits » gloss présentés dans une charmante boite en carton à rayures roses.

Ce que j’aime à Jelly Pong Pong, c’est leur packaging. Généralement, je trouve toujours ça très très joli. Je sais pas ce que vous en pensez vous mais voilà.

Donc quand on ouvre la boîte, on se trouve face à deux tubes de gloss qui sont également bien mignons au niveau de leur packaging (enfin je trouve).

Ces deux gloss sont de deux couleurs, l’un est rose pâle et l’autre rose plus soutenu. Ils sont tous les deux irisés.

Les deux gloss ne possèdent pas la même odeur. J’ai une préférence pour le Muffin, l’odeur est un poil moins sucrée et donc pour moi, moins écoeurante.

Donc le « Cherry Meringue Gloss » est le rose plus soutenu alors que le « Muffin Gloss » est le rose pâle. Je trouve malheureusement, la texture un peu collante. Ce ne sont pas des gloss légers dans le sens où quand on l’a sur les lèvres, on sent qu’on a de la matière dessus. Et personnellement, je n’aime pas trop ça. Mais bon.

Globalement, je les apprécie quand même. Parce que les couleurs sont sympathiques et la façon dont on les dose, on peut moduler l’effet sur les lèvres, soit tout en transparence soit tout en couleur et brillance.

Le seul réel bémol que j’ai, c’est au niveau du format. Les tubes, c’est mignon, mais il n’y a pas d’embout applicateur. C’est un peu comme un tube de crème au bout en somme. Alors pour l’application, on a déjà vu plus pratique.

Jelly Pong Pong – Muffin & Meringue Gloss Set
Prix de vente : 18£
En vente sur le site de la marque.

Continue Reading

Make-up #13 : Or, Prune et Noir

Oui, deux articles Make-up qui s’enchainent mais bon. J’avais envie de vous le montrer celui-là. Ce qui me désole c’est qu’on ne voit pas trop le prune, enfin, je trouve qu’il ressort pas tant que ça. Après, mon appareil a un peu mangé les couleurs mais cette fois-ci pas tant que ça, c’est pour ça que finalement, je suis un peu étonnée de moins voir le prune que quand je me regarde dans un miroir.

Bon faîtes pas gaffe à mon oeil droit. L’est un peu rouge mais c’est tout. Ca m’apprendra à me frotter les yeux comme une perdue et à me maquiller ensuite pour me prendre en photo :p ça donne des yeux rouges.

M’enfin quoiqu’il en soit, place aux photos et à ce que j’ai utilisé.

Yeux
Urban Decay Primer Potion
Urban Decay Book Of Shadows Alice In Wonderland :
Dans celui-ci j’ai utilisé les fards :
Fard Oraculum (doré)
Fard Queen (prune irisée)
Fard Jabberwocky  (noir pailleté)
Crayon Urban Decay 24/7 Glide-On eye Zero (noir)
Crayon de couleur pour les yeux 01 Or de T.Leclerc
Mascara Diorshow BlackOut

Pinceau
Sephora Paupière n°20

Voici la procédure que j’ai faite :

1) Fard Oraculum (or) sur un tout petit peu plus de la moitié de la paupière
2) Fard Queen (prune) sur le reste de la paupière
3) Ai fondu les deux fards ensemble
4) Une pointe de Jabberwocky sur le coin externe de la paupière pour intensifier tout ça
5) Pose du crayon noir le long du ras-de-cil supérieur et sur un bon tiers du ras-de-cil inférieur
6) Pose du crayon doré sur le reste du ras-de-cil inférieur en essayant de fondre entre le noir et le doré
7) Pose du mascara

Voilà, j’espère que ça vous plaît :)

Continue Reading

Make-up #12 : Cotton Flower Look

Cette fois-ci, j’ai enfin étrenné ma palette pour les yeux Cotton Flower de Clarins. Et en plus, j’ai rien inventé, j’ai suivi un look proposé sur le site de Clarins en faisant tout bien comme ils disent (enfin tout bien, faut voir :p). J’aime assez le résultat. Par contre, je ne suis pas très contente des photos, j’avais une luminosité beaucoup trop blanche qui a mangé les couleurs du make-up… Mais bon, tant pis hein.

Yeux
Urban Decay Primer Potion
Clarins Palette Yeux Cotton Flower, dans celle-ci ai utilisé tous les fards
Clarins Mono Couleur n°25 Desert Blonde
Mascara Diorshow BlackOut

Pinceau
Sephora Paupière n°20

Bon… Si vous avez été voir la fiche pour faire ce make-up vous verrez que c’est plutôt simple… Ils expliquent ça plutôt bien en image et moi ça va être compliqué de vous le remettre par écrit si je ne remets pas une photo de la palette avec une numérotation des fards.

Sinon, me suis un peu battue avec l’eye liner. Le pinceau fourni est euh trop petit… Et euh bizarre. Enfin moi je le trouve bizarre et je ne saurai dire pourquoi. Mais bon d’un autre côté, quelle idée de n’avoir en tout et pour tout qu’un seul et unique pinceau (+ un gros pinceau pour le teint).

Allez j’espère que ça vous plaît ^^

Continue Reading

Paul & Joe Beauté : Alice in Wonderland

Ah là là, s’il y a bien une autre chose qui me faisait beaucoup envie aussi pour son packaging autre que la BOS Alice d’Urban Decay, c’était bien la jolie petite boîte Alice in Wonderland que Paul & Joe Beauté a sorti pour sa collection Disney de cette année.

Et faut avouer que Paul & Joe, côté packaging, ils sont quand même bien doué. Rien que la boîte d’emballage est jolie, avec l’écriture en doré, le beau papier carton texturé bleu ciel. Bref, moi, c’est le genre de truc qui m’en met plein la vue (et qui encombre mon chez moi après parce que je me retrouve à avoir envie de conserver l’emballage tellement l’est joli).

Et ensuite, on sort le contenu du joli emballage et là on est reparti pour une suite de « ooooh c’est trop mignon » (oui on gagatise et alors là devant du Disney, on devient encore plus grave). Mais quoi, c’est vrai que c’est mignon. Une jolie petite boîte bleue en métal avec un charmant dessin d’Alice. A savoir qu’il existe la même chose mais en version rose (histoire de girliser encore plus vous savez), mais moi, vous me connaissez, je me suis jetée sur le bleu. Béh oui.

Et qu’y a-t-il dans la charmante boîboîte ?

Et bah encore des jolies choses.

Un baume hydratant avec un joli packaging cartonné et décoré. Une pochette en plastique (plastique qui fait pas cheap, je vous rassure) qui contient des papiers matifiants (eux aussi décorés à l’image d’Alice) et un miroir. Et comme Paul & Joe pense à tout, on a même une recharge de papiers.

Alors avec la boîte bleue, on a le baume hydratant #2 qui s’appelle Daydreams. La marque en dit « La fraîcheur d’un orange clair dynamique« . Avec la boîte rose, vous avez le baume #1, Fantasy « La douceur d’un rose pâle qui réveille l’imagination des jeunes filles« . Alors entre nous, le Daydreams, sur moi, il est totalement transparent, donc je sais pas si le Fantasy colore légèrement les lèvres ou pas mais le Daydreams non. Ensuite, personnellement, ils ne sont pas assez hydratants pour moi. Evidemment, cet avis ne concerne que moi, mais voilà. Pour la nature de mes lèvres, il est clair que ce n’est pas suffisant. Mais bon, faut dire qu’on est en train de sortir de l’hiver et mes lèvres n’ont pas toujours cet état là. Et il est probable qu’au printemps ou en été, ce soit suffisant. Mais à voir quand même.

Puis j’adore le petit détail, retrouver les fleurs typiques de Paul & Joe gravées sur le raisin du baume. Le petit détail qui fait mouche en somme.

Les papiers matifiants sont ma foi plutôt efficace. Je n’avais jamais utilisé ce type de petits papiers, mais alors, je trouve ça déprimant d’utiliser ça, et de regarder le papier. On se sent toute huileuse x)

Quoiqu’il en soit, je pense que ce kit ne plaira pas à tout le monde, dans le sens où une collection Disney, c’est quand même vachement régressif. Et je pense que ce côté « je retombe en enfance » ne plaira pas à tout le monde. Mais pour toutes celles qui sont comme moi, encore en admiration devant des Disney, bah, c’est le genre de trucs qu’on trouve indispensable et qu’on a absolument besoin d’avoir. Bref, vous l’aurez compris, j’adore. Et je ne vendrai ni ne troquerai mon kit pour rien au monde. Je vous jure, c’est pas la peine d’essayer de m’appâter, ça marchera pas !

Paul & Joe Beauté – Boîte Alice in Wonderland
Existe en 2 coloris : #1 Fantasy (rose), #2 Daydream (bleu)
Prix de vente conseillé : 34€
En vente dans les boutiques Paul&Joe, Printemps Haussman et sur Internet chez Ombres Portées.

Continue Reading