China Glaze : DV8 – Collection OMG / Old but still good

China Glaze : DV8 - Collection OMGY a des jours où malgré la tonne de vernis qu’on a, on ne sait pas quoi mettre (ouais c’est un peu comme les fringues à la différence que moi, j’ai pas une tonne de fringues :D). Et là, la semaine dernière, j’étais en manque d’inspiration verniesque.

Alors Akikazu me dit : bah sors un vieux vernis. Tiens tiens. La bonne idée que voilà. Je tombe sur le DV8. Je l’ai déjà porté mais jamais pris en photo/reviewé pour le blog. Ma foi, c’est la bonne occasion même si je sais qu’il va être difficile pour vous de vous le procurer. Mais je voulais juste montrer un vieux mais toujours si actuel vernis de China Glaze. Avant que déferle sur la France la folie des vernis holographiques en somme… A l’époque où les gens trouvaient les holo complètement kitsch (si si au même titre que les glitters). Mais bref, c’est un autre sujet.

Voici donc DV8. Je me galère toujours autant à prendre en photo les vernis holographiques mais bon… J’ai pas la patience de faire mieux en fait :D

China Glaze : DV8 - Collection OMGDV8 est donc un magnifique bleu vert carrément genre plume de paon. Et le fait qu’il y ait le côté holographique en rajoute encore plus une couche sur le côté paon.

Même sans les reflets holo le vernis a une couleur formidable. Je vous ai pris que des photos qui montrent ces reflets parce que c’est ce que tout le monde veut voir.

Sur les photos, je porte deux couches sans top coat.

L’application est une véritable plaie. Mais je m’y attendais comme ce n’est pas le premier de cette collection que je porte. J’ai décidé de pas porter de base parce que ça complique la pose du vernis. En fait, avec une base, quand vous mettez votre 1ère couche, on va dire que ça va. Mais à la seconde couche, vous emportez la 1ère couche avec le pinceau, donc c’est juste désastreux.

China Glaze : DV8 - Collection OMGA part ça, quand on est au courant, tout se passe bien. Le vernis est très fluide donc fait des couches fines et par extension, le vernis sèche très rapidement.

Je ne mets jamais de top coat avec les holographiques parce que je n’en vois pas la nécessité.

Pour la tenue, je l’ai gardé 4 jours avant d’y voir un premier tout petit accroc. Donc ma foi, c’est parfaitement raisonnable. Je l’ai retiré au bout du 5ème ou 6ème jour et franchement, j’aurais pu le garder encore un petit peu mais j’avais juste envie d’essayer un autre vernis.

Mais vous allez me dire qu’avec mes ongles, c’est normal :D Et je vous l’accorde. Bref, parfois, ça a du bon de refouiller dans ses vieux vernis. Et je peux vous dire qu’aujourd’hui, je regrette de ne pas les avoir tous acheté à l’époque où j’ai acheté celui-là !!

Continue Reading

OPI : What Wizardry is This ? – Oz The Great and Powerful / Un liquid sand bronze !

OPI : What Wizardry is This ? - Oz The Great and PowerfulJe sais pas vous mais moi les Liquid Sand d’OPI de la collection Mariah Carey m’ont carrément conquise, de ce fait, quand j’ai appris qu’OPI allait ressortir une teinte dans sa collection Soft Shades par l’intermédiaire de la collection sur Oz The Great and Powerful, j’étais impatiente de la découvrir en vrai.

Je vous présente donc aujourd’hui What Wizardry is This ?. Ce n’est pas indiqué sur le site de Sephora qu’il s’agit d’un Liquid Sand (sauf erreur de ma part) mais je vous confirme que ça en est bien un. Par contre, contrairement aux autres Mariah Carey, on quitte les paillettes pour entrer dans les shimmer. Ce qui fait que je trouve le rendu un peu perturbant. Je ne sais pas trop si je trouve ça génial ou bizarre. La teinte me plait bien, un bronze voire un marron métallique. En fait, la couleur me fait penser aux vieux crayons pour écrire en or et qui souvent étaient pas vraiment un or brillant mais un or un peu bronze justement (je sais pas si vous voyez de quoi je parle, les crayons qu’on trouvait en grande surface et dont la pointe métallique s’enfonçait pour amener l’encre…).

OPI : What Wizardry is This ? - Oz The Great and PowerfulQuoiqu’il en soit, c’était pour dire que la couleur, moi, me plaisait. Le fait que le vernis soit fait de shimmer donne un liquid sand plus brillant je trouve, moins dans le jeu texture mat/paillettes brillantes. Mais ce n’est pas un mal non plus.

Sur les photos, je porte deux couches, sans top coat bien entendu.

Pour l’application rien à redire. Limite, je trouve que ça va mieux qu’avec les Mariah Carey (parce qu’il n’y a pas les paillettes pour « gêner » en somme). La texture est fine et évidemment, il est INDISPENSABLE d’aller au moins à deux couches. Parce que sinon, vous n’aurez pas une belle opacité et surtout, vous n’aurez pas l’effet escompté. Le temps de séchage est raisonnable même si l’effet Liquid Sand met un peu de temps à s’installer. Il faut attendre le séchage complet pour apprécier l’effet et voir son vernis se « granuler » au fur et à mesure.

OPI : What Wizardry is This ? - Oz The Great and PowerfulMais sinon les Liquid Sand s’appliquent exactement de la même façon qu’un vernis classique.

Et c’est ce que j’aime dans ces Liquid Sand. On pourrait penser que la façon de le mettre diffère mais pas du tout.

Pour la tenue, je ne peux pas vous en parler encore. Je l’ai posé hier après-mide et j’ai fait les photos ce matin. En théorie, s’il tient aussi bien que les 4 autres Liquid Sand, je devrais pouvoir le porter facilement 4-5 jours voire une semaine. Parce que finalement, sur moi, c’est comme si c’était un vernis à paillettes. Là où ça peut changer la donne, c’est que celui-ci n’est pas fait de paillettes mais de shimmer mais compte-tenu de sa texture, je pense pas que ça va changer quelque chose. De toute façon, vous me connaissez, si jamais je vois une tenue médiocre sur moi, je vous édite le billet pour vous le dire, comme d’habitude :)

Continue Reading

OPI : Sprung – Mariah Carey / J’ai des ongles en cuivre !

OPI : Sprung - Mariah CareyHier soir, j’étais un peu énervée (juste un peu) alors fallait que je me calme un petit peu. Et pour me calmer, quoi de mieux que de me faire les ongles (oui, je sais, j’ai des façons bizarres de me calmer).

Je savais pas trop quoi mettre comme vernis (malgré la tonne qu’il me reste à vous montrer) mais quand j’ai vu le OPI Sprung de la collection Mariah Carey je me suis dit : toi, tu shines tellement que tu peux me plaire, et j’ai eu un doute sur la couleur, peur que ça jure avec ma carnation. Je me suis quand même lancée, je reste toujours un peu dubitative sur la couleur mais plus je m’y habitue plus elle commence à me plaire.

Sprung est un vernis plein de shimmer. On est carrément dans la couleur cuivre, y a du orange, évidemment mais aussi beaucoup de rose et du jaune. La façon dont fonctionnent les shimmers ensemble est juste fascinante.

OPI : Sprung - Mariah CareyJe ne me lasse pas de le regarder car en fonction de la lumière, il va apparaitre comme plus rose, ou plus jaune. En plein soleil, il est carrément éblouissant, il brille mais un truc de malade.

Sur les photos, je porte trois couches sans top coat.

Pour l’application, absolument rien à redire. Le vernis est du genre très fluide compte-tenu de son type (tous les shimmers OPI de ce type sont assez transparents car ils font des couches fines), la texture glisse bien sur l’ongle et l’application devient un vrai bonheur.

J’ai été obligée d’aller jusque trois couches parce que sinon l’opacité était pas à son top. Par contre, pour le temps de séchage, les trois couches n’ont pas tellement allongé le temps, c’était aussi rapide que si je n’avais mis que deux couches et c’est franchement appréciable.

OPI : Sprung - Mariah CareyComme je vous le disais au début de l’article, je l’ai posé hier soir à passé 22h. Alors il va m’être assez compliqué de vous parler de sa tenue réelle.

En tout cas, les vernis de ce type chez OPI ne m’ont jamais fait défaut donc je lui fais naturellement confiance.

Quoiqu’il en soit, c’est un vernis que je trouve assez difficile à capturer à l’appareil photo parce que ça ne lui rend pas justice. On voit pas tellement tout le jeu des shimmers entre eux même si les photos donnent une idée de tout ça.

J’aurais tendance à dire que la dernière que vous voyez à gauche est celle qui me semble le plus proche du résultat que vous obtiendrez. Les autres photos, je joue un peu avec la lumière pour essayer de capter toutes les tonalités possibles. Allez, je vous en mets une dernière pour la route.

OPI : Sprung - Mariah Carey

Sinon, je peux le confirmer, je suis quand même carrément fan des vernis de ce genre, métalliques, brillants et pleins de reflets.

Continue Reading

Dior : 355 Rosy Bow & 155 Tutu – Chérie Bow / Printemps 2013 – J’ai de nouveau 15 ans !

Dior : 355 Rosy Bow & 155 Tutu - Chérie Bow / Printemps 2013Personnellement, quand j’ai commencé à voir la collection Chérie Bow de Dior, j’étais plus intéressée par le vernis gris (306 Gris Trianon) que par les deux vernis rose. Parce que même si ces derniers temps, je me réconcilie de plus en plus avec le rose, ces deux teintes, Rosy Bow et Tutu, me semblaient difficile à porter (sur moi :D).

Pareillement, quand je les ai reçu, ils ont continué à me faire un peu peur et j’ai un peu tardé avant de me lancer.

Comme je ne savais pas me décider sur lequel porter, j’ai décidé de mettre les deux en alternant les doigts. Résultat des courses : j’ai l’impression d’avoir fait une manucure de lolita. Et je suis un peu perturbée parce que ça me correspond pas. Mais… Parlons des vernis en eux-même (et pas de mon erreur de manucure – encore que si ça se trouve, certaines d’entre vous vont bien aimer et je ne vous jette pas la pierre, moi je crois que juste que c’est pas mon style).

Dior : 355 Rosy Bow & 155 Tutu - Chérie Bow / Printemps 2013Rosy Bow est surement le rose qui avait le plus de chance de m’intéresser comparé au Tutu. Un rose, un poil de crème dedans, très borderline parce que presque Barbie. Mais il reste suffisamment tendre pour ne pas virer cagole (je sais pas si vous voyez ce que je veux dire).

Je pense bien que je pourrais le porter seul en fait parce qu’il reste quand même frais.

Tutu est un rose pastel, très clair. Il est à la limite de faire un poil trop crayeux mais ça, c’est le lot de tous (ou presque) les vernis pastel de ce genre. Mais la teinte du rose est bien choisie. Un genre de rose chamallow vous voyez.

Par contre, là, je peux vous dire que je ne pense pas que je serai capable de le porter car il est vraiment très très clair pour ma canation et je trouve qu’il ressort beaucoup trop (et pas forcément de la meilleure façon).

Dior : 355 Rosy Bow & 155 Tutu - Chérie Bow / Printemps 2013Sur les photos, je porte 3 couches sans top coat.

Pour l’application, je n’ai pas eu trop de problème. Juste que j’ai trouvé qu’il était nécessaire d’appliquer trois couches parce que sinon je n’avais pas l’opacité souhaitée et avec ce genre de couleur, ça se voit tout de suite et ça ne fait pas joli du tout. Le pinceau large de Dior, je peux vous le dire, je m’y suis totalement faite (ou plutôt, ça y est je le maîtrise malgré le fait que je trouve toujours qu’il est un peu trop large à mon goût). Les vernis sèchent plutôt rapidement et heureusement comme j’ai dû mettre trois couches.

Sinon pour la tenue, je ne peux pas vraiment vous en parler. Je les porte que depuis hier. Si on est dans la même tenue que les autres vernis Dior, pas d’inquiétude à avoir, ça va tenir sans problème !

Bon maintenant, reste à savoir si je vais m’habituer à avoir des ongles couleur dragée…

Continue Reading