Urban Decay : Boutique éphémère et make-up class !

Urban Decay Pop up store

Pendant mon passage à Paris, j’ai profité du jeudi pour aller faire un tour à la boutique éphémère Urban Decay. Cette dernière se trouve au 48 rue des francs bourgeois à Paris et on y trouve toutes les références avec en plus certaines introuvables dans les Sephora et vendues donc en exclusivité dans cette boutique. Ça vaut le coup d’y aller non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Urban Decay : The Glinda Palette – Oz the Great and Powerful / Pas si mal finalement !

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and PowerfulFinalement, après la Theodora d’Urban Decay, j’ai eu la possibilité de vous tester la palette Glinda et je me suis dit que c’était tant mieux comme certaines d’entre vous étaient nettement plus attirées par cette dernière que par la Theodora.

Le packaging de cette palette est aussi joli que la Theodora. Peut-être même plus joli parce que plus lumineux. On retrouve beaucoup plus le côté féérique et enchanteur dans cette palette et ça a l’air de plutôt bien coller avec le personnage de Glinda.

Les teintes des fards contenus dans cette palette sont comme je l’avais déjà dit plus frais, plus clairs, plus pastels. Autant on était du côté des neutres avec la Theodora, autant on est du côté des coloris poudrés avec celle-ci. Ce n’est ni avec l’une, ni avec l’autre, que vous pourrez trouver des coloris qui peps un peu. Parce qu’ici, nous sommes de nouveau dans la subtilité (sauf pour un des bi-teintes :D).

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

A l’instar de la Theodora, nous avons aussi une palette avec des fards declipsables et en terme de coloris nous avons :

– Tornado : un violet
– Aura : un violet/bleu iridescent et un rose iridescent
– Magic : un rose avec des reflets pêche
– Illusion : un pêche un peu doré
– Oz : un or avec des paillettes argent et un argent
– South : un gris taupé

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Tornado n’est pas un violet froid comme je les aime. Non, c’est un violet un peu prune, un genre de violet un peu chaud et peut-être plus subtile qu’un vrai violet. Au niveau de son rendu, ce qui est pas mal, c’est qu’il n’est pas ultra irisé ce qui donne un côté satiné juste comme il faut.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Aura est un fard bi-teinte. En fait, même sur le swatch il n’est pas exactement comme quand il est appliqué sur la paupière. Les reflets n’ont pas été bien capté par l’appareil photo. En fait, ce sont des genres de fards assez transparents mais qui ont un reflet assez puissant. Le côté blanc a un reflet bleu/violet alors que le côté beige a un reflet rose. Je ne suis pas spécialement fan de ces fards mais pourquoi pas.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Magic est un rose froid, on sent qu’il y a du bleu là-dedans. En même temps, il a une teinte assez éteinte et heureusement parce que sinon il serait quand même bien flashy. Il possède un petit reflet pêche que je n’ai pas su prendre à l’appareil. Il est très légèrement satiné. On pourrait presque croire que c’est un mat.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Illusion est un beige pêche. Le genre de couleur que je trouve totalement bizarre parce que je ne sais pas tellement comment l’utiliser et surtout j’ai toujours peur que ça rende pas terrible avec ma carnation. Appliqué, il est presque un peu glacé.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Oz doit être le fard que j’ai préféré. Des teintes carrément métalliques avec un côté or avec des paillettes argent (qui pour une fois sont restées mais bon appliqué au pinceau, je vous dis tout de suite que les paillettes vont juste se barrer) et un argent véritablement argent (pas gris ni blanc). Quand je l’ai swatché, j’étais juste fascinée par ces teintes.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

South est un très beau gris taupé. Le genre de teinte qu’on peut utiliser très facilement avec beaucoup d’autres car il est assez facile à associer. Un genre de classique en fait qui reste lumineux grâce à sa texture satinée.

D’une manière générale, les fards sont pas mal du tout. Je les trouve un peu plus poudreux que sur la Theodora mais je les trouve beaucoup plus portables que ce que je croyais. Je m’attendais très franchement à des teintes beaucoup plus irisées mais heureusement Urban Decay est plutôt allé dans le satiné ce qui fait qu’avec ma carnation, on n’a pas l’impression que je me suis maquillée aux pastels :p

Au niveau du crayon 24/7 Glide on Eye qu’on trouve dans la palette, on a le coloris Rockstar :

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Vous remarquerez qu’il est parfait avec Tornado :)

Pour le Super Saturated High Gloss Lip Color, on a la teinte Glinda qui est un genre de nude rose pêche légèrement irisé. Il permet de réhausser un peu la couleur des lèvres sans trop en faire.

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Urban Decay : The Glinda Palette - Oz the Great and Powerful

Je n’ai pas l’habitude de porter ce genre de teinte car vous devez commencer à le savoir soit je mets du RAL qui se voit bien soit j’en mets pas parce que je ne suis pas une inconditionnelle du RAL nude (même si j’essaye de faire des efforts de temps en temps avec des RAL à texture transparentes). L’avantage de cette teinte, c’est qu’elle unifie la teinte de mes lèvres donc c’est un peu plus joli que si je les laissais au naturel.

Bref, je vous retrouve demain pour vous montrer le look obtenu avec le facechart de la palette :)

Alors, maintenant, vos choix se confirment entre la Theodora et la Glinda ?

Urban Decay – The Glinda Palette
Prix de vente : 45€
En exclusivité chez Sephora et Sephora.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Urban Decay : The Theodora Palette – Oz The Great and Powerful / De jolis classiques

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and PowerfulOooh la jolie palette. C’est la 1ère pensée qu’il m’est venue quand je l’ai vu pour la 1ère fois. Je trouve le design de cette palette à tomber à l’instar de la palette Glinda.

On aurait pu s’attendre à ce qu’UD sorte un genre de BOS pour le film « Le Monde Fantastique d’Oz » mais non, UD a choisi de faire deux palettes à l’effigie de Theodora et de Glinda. Du côté de Glinda, on est plus dans le genre pastel, romantique, quelque chose de très frais qui fait très jeune fille en fleur. C’est joli mais ça m’emballait pas plus que ça. Par contre, je suis ravie d’avoir reçu la Theodora qui je pense me correspond nettement plus avec des coloris plus neutres mais en même temps plus sombres ou tout du moins moins pastels :D

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Le format de palette avec les fards clipsables sont peut-être plus intéressants que les BOS (surtout quand je vois le nombre de filles qui démontent les BOS pour récupérer les fards parce que les BOS étaient trop encombrantes) parce qu’après on peut y mettre les fards qu’on veut emporter avec soi.

On retrouve donc 6 fards pour 8 teintes (comme il y a deux fards bi-teinte) :

– Broken : un beige clair
– Beware : un genre de camel
– Bewitch : un chocolat
– West : un marron un peu prune
– Spell : un or un peu vert avec un noir bleuté
– Jealous : deux verts que je n’arrive pas à décrire :D

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Brokern est un beige pâle mais chaud légèrement satiné. Il brille à peine ce qui fait qu’on pourrait presque le voir mat. Le genre qui pourrait convenir en touche lumière sous le sourcil parce qu’il n’est pas trop irisé (oui, j’aime pas les touche lumière sous le sourcil avec des fards irisés :s).

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Beware est un camel. C’est marrant parce que quand je le vois dans le godet, on pourrait presque penser qu’il a une pointe de rose ou de saumon mais en fait pas du tout. Ma photo d’ailleurs a tendance à le montrer un peu plus clair et un peu plus froid qu’il ne l’est en réalité (et je m’en rends qu’une fois les photos sorties mais bon bref :p). Par contre, le swatch sur le bras est correct (si si).

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Bewitch est un chocolat satiné. Dans le godet il apparait plus clair à cause de la lumière qui tape directement dans les nacres mais la teinte reste bonne. Un beau marron, tout ce qu’il y a de plus classique.

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

West est, je crois, mon coup de coeur de la palette. Je trouve que c’est une couleur difficile à décrire. Un genre de marron un peu prune qui apparait glacé. Une très belle teinte qui me change des marrons classiques. Et sa pigmentation est vraiment à tomber.

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Spell est donc un fard bi-teinte. Le côté doré a une sous-teinte de vert (je trouve, après vous avez le droit de me dire que je suis complètement allumée) avec des paillettes (mais comme d’hab avec les fards de ce genre, les paillettes n’accrochent pas), le côté noir est aussi très beau. Dans le godet, il apparait clairement que c’est un noir bleuté (merci la lumière qui tombe direct dessus), sur le bras, c’est moins frappant mais on sent bien cette sous-teinte bleu et il y a comme des micro paillettes dedans aussi.

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Jealous est aussi un fard bi-teinte. Et encore une fois dans le godet, la photo est beaucoup trop froide par rapport à la réalité (et ce qui est correct en terme de teinte, c’est donc le swatch sur le bras :p). D’un côté on a un genre vert un peu kaki et de l’autre un vert pastel. Je ne suis pas très emballée en fait par ce duo.

Je ne vous ai pas swatché le crayon noir qu’on a avec parce que c’est le classique Glide on eye 24/7 en teinte Zero.

D’une manière globale, j’aime beaucoup les fards. Urban Decay nous offre encore une fois des fards très bien pigmentés avec une belle texture. Ils sont crémeux et doux.

En plus des fards, pour parfaire le look à la Theodora, il y a un Super Saturated High-Gloss Lip Color (oui rien que ça) dans une teinte qu’ils ont appelé Theodora.

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

C’est un très beau rouge dans le genre des « vrais » rouges. Ni trop bleu ni trop jaune. C’est la 1ère fois que j’essaye ce genre de produit chez UD et j’avoue qu’il me laisse un peu perplexe. Globalement, oui, je trouve ça pratique ce format mais je ne préfère pas penser au moment où je vais tailler ce jumbo. Sérieusement, faut le mettre au frigo avant, non ? Parce qu’en fait, on a une texture assez molle au final (enfin c’est une texture bizarre – faut que vous les essayer pour comprendre lol). Sur les lèvres, ça brille comme un gloss mais on l’applique comme un RAL ou presque.

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Urban Decay : The Theodora Palette - Oz The Great and Powerful

Bref, j’aime bien sa couleur donc ma foi, il arrivera que j’aie à faire l’expérience du taillage du jumbo (et j’ai l’impression que je vais perdre la moitié du produit dans le taille crayon :D).

Un truc que je ne vous ai pas pris en photo c’est la carte qu’ils donnent avec la palette. Enfin la carte, il donne un face chart pour reproduire le look de Theodora. Faudra que j’essaye ça d’ailleurs prochainement :)

Bon et vous alors, vous êtes plus Glinda ou Theodora ?

Urban Decay : The Theodora Palette
Prix de vente : 45€
En vente en exclusivité chez Sephora et Sephora.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading