Relooking chez Jordy Brechkoff, on coupe tout !

Mercredi dernier, j’étais à Paris. J’ai profité de l’occasion pour aller tester le salon de coiffure de Jordy Brechkoff. Je vous passe mon moment de solitude extrême quand je me suis aperçue que j’allais être en retard de quasiment 30 min à mon rendez-vous et que je suis arrivée complètement en speed au salon. Son salon se trouve en plein coeur du quartier de Bastille et on le trouve plutôt facilement (je vous rappelle que je ne suis plus parisienne depuis maintenant quelques années et pourtant j’ai trouvé le salon sans problème – oui, mon retard n’était pas dû au fait que je m’étais perdue mais parce que j’ai perdu bêtement du temps dans les transports en commun…).

Arrivée au salon, je suis accueillie par Cédric et évidemment par Jordy. On m’installe et arrive la question qui à chaque fois me tue : Qu’est-ce qu’on fait ? A cela, je réponds comme toujours : ben… je sais pas. Oui, vous pouvez le dire, poc est toujours pleine d’imagination (…). Et comme à mon habitude, je laisse faire le coiffeur. Bon, là, j’avoue que si j’avais laissé faire Jordy, je me serais retrouvée certes avec une coupe super stylée mais que je me voyais mal assumée en vrai (ouais je parle en vrai, parce que sur le papier, j’aime beaucoup, mais je vis pas dans des photos, je vis dans la vraie vie xD). Bref, il voulait me faire un sidecut. Alors bon, peut-être qu’un jour j’aurais la folie de le faire pour de vrai une fois dans ma vie mais là, je le sentais pas tellement. Cédric peut être témoin, j’ai dû dire au moins 1000 fois : « ah oui mais non, c’est quand même vachement court, non mais c’est très très court… ».

Jordy, un peu déçu, se rabat sur une autre idée. On continue de couper mes longueurs mais on s’arrête en somme à la mâchoire pour les mèches de devant et on coupe court derrière. Un genre de carré plongeant en fait. Personnellement, moi ça me va, ça va me changer et puis de toute façon, je sais plus quoi faire de mes cheveux. En plus de ça, on décide de faire une coloration et on part sur du marron clair. Parce qu’avec Jordy, on est d’accord, les couleurs trop foncées m’affadissent et ce qu’il me faut, c’est du plus clair pour me donner du pep’s. JE SUIS SUPER D’ACCORD. Parce que je ne sais pas pourquoi, je trouve pas de coiffeur qui accepte de m’éclaircir progressivement les cheveux.

Alors, j’ai pas vraiment d’avant-après (enfin si, allez voir à la fin de l’article xD) mais pour vous faire une idée, j’avais les cheveux qui m’arrivaient en-dessous des épaules, ma frange avait bien repoussé. Une no-coupe en somme avec des cheveux qui vivaient leur vie et qui semblaient bien ternes.

Au début, ça m’a fait bizarre d’avoir la nuque découverte mais finalement je m’y suis fait très très rapidement et je peux vous dire que je suis fan de ma nouvelle coupe et nouvelle couleur.

Bref, merci 2000 fois Jordy et puis merci aussi Cédric ^^

PS : Donc comme je vous le disais, vous pouvez voir mon avant-après sur la page Facebook de Jordy

Jordy Brechkoff – Coiffeur de Paris
13, rue de Lappe 75011 PARIS.
Métro bastille ligne 1,5,8.
Tél: 01.43.57.48.32

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Nouvelle coupe de cheveux !

La dernière fois que je me suis coupée les cheveux, ça remonte à l’année dernière. On peut dire que l’année dernière j’avais fait fort. Dans le genre on coupe tout, j’avais vraiment bien raccourci ma chevelure. Et la semaine dernière, j’ai eu envie de recouper mes cheveux. Ça m’a pris un peu comme ça du jeudi. Et aussitôt pensé, le rendez-vous a été pris pour le lendemain. Je suis comme ça, quand j’ai envie d’un truc, et que je l’ai décidé, je ne peux plus attendre.

Par contre, la question à mille dollars c’était : mais qu’est-ce que je vais faire ?

La seule chose que je savais, c’était que je voulais changer un peu de tête. Je voulais quelque chose de nouveau. On discute un peu avec ma coiffeuse habituelle (oui, je lui fais une confiance aveugle, ça fait des années qu’elle s’occupe de mes cheveux). Je lui dis que je veux couper mais que je sais pas comment. Elle me parle de faire un dégradé de toute ma chevelure. Je lui dis ok, on est parti.

Elle commence à couper, je vois des tonnes de cheveux tomber et on arrive aux cheveux de devant. Je crois que ça doit faire quelques années que je lui disais que je voulais plus de frange/mèche. Et là, je sais pas ce qu’il s’est passé dans ma tête quand elle m’a demandé si elle pouvait couper, je lui ai dit oui. Sans hésiter. Donc me revoilà de nouveau avec une fausse frange.

J’étais pas sure non plus de vouloir une couleur. Mais finalement, une fois que mes cheveux étaient secs après la coupe, avec ma coiffeuse, nos regards se sont croisés dans le miroir et elle me fait : Oui, vous avez raison, il faut une couleur. Et là, on a décidé de faire encore plus cuivré que l’année dernière et de ne pas partir sur des mèches traditionnelles mais sur des zones de couleurs avec une insistance sur les pointes.

Parfait. C’est parti.

Et le résultat ? Ben je suis super contente. J’ai perdu très peu de longueur mais mes cheveux sont plus « vivants ». En plus de ça, même sans brushing, mes cheveux prennent place naturellement. Et je me réhabitue progressivement à ravoir une fausse frange, même si je commence à prendre un tic pour remonter ma frange (le coup de tête sur le côté :D).

Nouvelle coupe 2014

Personnellement, je suis curieuse de savoir quelle va être ma prochaine lubie capillaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Allez, on coupe tout !

Je pense que ça doit faire quasiment un an que je n’avais plus vraiment toucher à la longueur de mes cheveux. En novembre 2012, j’avais à mon sens déjà coupé bien court, je pouvais presque les attacher encore en queue de cheval à la sortie, j’avais bien aimé cette coupe. Et surtout elle a très bien évolué. La preuve, comme je n’étais pas retournée chez le coiffeur depuis cette fois-là.

Entre temps, j’avais fait faire un tie & dye qui m’avait ravie. Ce tie & dye a continué à s’éclaircir à cause du soleil, de l’eau de mer et j’étais arrivée à un roux-cuivré-blond que j’aimais beaucoup beaucoup.

Mais j’avais envie de retourner chez le coiffeur. Je ne savais pas si je voulais rafraichir la coupe pour que mes cheveux aient plus de mouvement quand je les laissais détacher ou si je voulais carrément couper. Ce qui m’embêtait avec l’idée de couper, c’était que de ce fait, je perdais mon tie & dye chéri.

Alors rendez-vous pris avec ma coiffeuse. J’arrive, elle me demande « Alors qu’est-ce qu’on fait ? », tout ce que je trouve à lui répondre c’est « Ah ! Bah, c’est une excellente question parce que j’en sais fichtre rien !!! ». On regarde un peu le catalogue des coupes. On parle de ce que j’aime, de ce que je ne veux pas. On parle aussi des fameuses coupes improbables dans la vie de tous les jours mais qui rendent très bien pour un shooting (ou quand on est une star avec un coiffeur à ses basques tout le temps). Ma coiffeuse me dit « J’imagine que tu veux du court certes mais une coupe quand même bien structurée », je lui réponds « bah oui un minimum parce que sinon je te demanderai juste un bête carré ».

On tombe d’accord sur quelque chose : pas de frange, on garde quelques longueurs devant, on « rase » ou plutôt on coupe très court au niveau d’une des tempes et on fait un beau dégradé/effilé derrière.

Dit comme ça, ça peut faire peur. Surtout l’idée du mini half hawk sur le côté. Mais, je fais confiance à ma coiffeuse alors on est parti. Petit moment de stress quand elle coupe la première longueur. Là, on se rend compte qu’on est vraiment en train de couper et que le retour arrière n’est plus possible. Bon allez… N’ayons pas peur.

Carré structuré

Et voilà le résultat. J’aime l’idée qu’on devine le côté dans le style half hawk. J’aime l’idée aussi que si je veux un carré plus traditionnel, je n’ai qu’à mettre ma ligne de l’autre côté et hop, on oublie complètement que j’ai un côté court sur une tempe. J’aime aussi le fait que ce soit terriblement facile à coiffer.

Ah oui, j’ai aussi refait une coloration. Dans les tons cuivrés. Juste pour mettre la coupe en relief. On n’a pas mis de coloration en racine pour ne pas avoir justement cet effet racine. On est juste là pour amener des touches de couleurs et de lumière et avec ça, la coupe prend vraiment vie.

Bref. Ça me change complètement. J’ai pas eu les cheveux aussi courts depuis que je suis gamine !! Mais je suis fan. Et en tout cas, ça a rassasié mon envie de changement et ma coiffeuse arrive toujours à me faire ce que j’ai envie d’avoir. Après, pas étonnant qu’il n’y ait quasi qu’elle qui ait le droit de toucher à mes cheveux !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Changement de tête, mes nouveaux cheveux !

Enfin quand je dis mes nouveaux cheveux, c’est une façon de parler hein :p Parce que bon, ce sont toujours mes cheveux à la base, je les ai juste raccourci. Bref.

Tout ça pour dire que la semaine dernière, je sais pas trop pourquoi ni comment, j’ai eu envie de me couper les cheveux. Sauf que je savais pas trop comment, je savais juste que je voulais couper. Mais quand on sait pas comment les couper, tout de suite, ça limite un peu.

J’ai commencé à regarder sur le net et en premier lieu, j’ai littéralement flashé sur une des anciennes coupes de Rihanna. Oui 15 000 ans après tout le monde mais bon… Un espèce de carré plongeant asymétrique (je dis espèce parce que finalement, c’est pas tellement plongeant comme on peut voir que sa nuque est intacte ou presque).

rihanna carré asymétrique

Je me suis un peu calmée parce que c’était quand même un peu court cette histoire et comme ça fait des années que je n’ai pas eu les cheveux aussi courts plus le temps passait et plus je me disais que ça allait pas être possible cette histoire.

Conclusion, je me suis retrouvée vendredi, chez le coiffeur, en ayant aucune idée exacte de ce que je voulais. Je plains ma coiffeuse parce que de ce fait c’était pas du plus évident pour me contenter.

Surtout avec mes explications pourries : « Euh… Alors… Je veux pas un carré lisse banal, avec mes cheveux, ça m’ennuie. Je veux pas qu’on remonte sur la nuque non plus ». Ma coiffeuse me répond : « Oui, un carré genre destructuré ou dégradé ? ». Et nous y voilà : « Oui c’est ça et peut-être avec une asymétrie ? ». Oui parce que quand même l’asymétrie de la coupe de Rihanna m’avait quand même bien tapé dans l’oeil (même si Blandine me disait qu’on avait passé l’âge pour l’asymétrie).

Ma coiffeuse trouvant que c’était une bonne idée, on est passé à l’estimation de la longueur pour que l’asymétrie se voit quand même. Un côté se retrouve donc un peu au-dessus des épaules et l’autre côté descend en-dessous de l’épaule. Et je la vois couper, couper et re-couper. Comme je porte pas mes lunettes pendant la coupe, je vous avoue que je me suis dit que ça faisait quand même beaucoup de cheveux en moins. On sèche, on fait un brushing et tada !

Nouvelle coupe carré asymétrique dégradé

Un truc simple et qui me plait rudement bien. Je me suis très vite habituée à cette longueur. Et limite, je suis en train de me dire que la prochaine fois, je pourrais faire un plus court et presque me rapprocher de celle de Rihanna (bah pourquoi pas ?).

Je crois que ce qui m’a fait le plus bizarre, c’est quand je me suis lavée les cheveux pour la 1ère fois. Bin, j’avais vraiment pas beaucoup de cheveux dans ma serviette :D

Il va sans dire que je suis incapable de me refaire un brushing et heureusement, la coupe se comporte très bien même sans brushing !

Alors, votre verdict ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading