Fuu : Another Smoke – On teste, on teste, on teste [Concours]

Fuu : Another SmokeAlors alors, je continue mon « avancée » dans les cigarettes électroniques. La « polémique » n’a pas fait long feu, on en entend déjà plus parler (ou presque). Et ma foi, c’est pas plus mal parce que j’ai envie de vous dire que ce débat, on aurait pu l’avoir il y a plus de 5 ans, m’enfin bref. Je m’égare, et revenons donc au sujet initial.

Le problème quand on commence à utiliser plus sérieusement les cigarettes électronique, il arrive un phénomène assez intéressant : on veut tout essayer. Que ce soit en terme de cigarettes qu’en terme de e-liquide.

Et c’est comme ça que je suis tombée sur Fuu qui a le mérite de proposer quelque chose d’un peu différent des autres sites. En fait, ils ont leur propre univers. Quelque chose de plus graphique et de ce fait, de plus fun et de plus attrayant.

Quand on va sur leur site, on tombe sur autre chose qu’un bête prestashop (ou assimilé). Le détail va jusque dans les noms des cigarettes, ou même des e-liquides avec toujours une pointe d’humour dans leur texte. Et évidemment, ils ont aussi leur page facebook pour être au courant de leurs actualités !

J’ai reçu un petit panel de ce qu’ils font pour tester :
– Un kit Lantern Fish (e-cigarettes gris métallique)
– Une Fuugarce (e-cigarette jetable car non rechargeable)
– 2 e-liquides : Drama Queen (pêche blanche) et Fresh Zef (menthe glaciale).

On retrouve un kit avec ce qu’on nous propose habituellement dans d’autres kit, 2 batteries, 2 clearo, un chargeur usb et un adaptateur. Ce sont des e-cigarette de type eGo donc bon, pas de problème de compatibilité de matériel.

Fuu Another Smoke

Tout est customisé à l’image de Fuu. C’est un détail mais je trouve que c’est sympa. La batterie customisée à l’image du nom du kit que j’avais (Lantern Fish) avec de l’autre côté le logo et le nom de la marque. Même chose pour les clearo qui sont aussi custom (et si je me plante pas, c’est une fabrication exprès pour Fuu). Je trouve que c’est un peu plus dur (mais pas de beaucoup) de tirer dessus comparé à mes stardust classique et j’ai un peu de mal avec le pas de vis que je trouve un peu plus rude pour pouvoir l’ouvrir, mais rien de bien grave. J’ai pas eu de fuite à constater, rien du tout. Attention à bien mettre le liquide entre la paroi et le tube en métal à l’intérieur, sinon ça va crépiter très bizarre.

Autre curiosité, la Fuugarce. Déjà, le nom me fait rire. Personnellement, je ne suis pas fan de ces modèles parce que je trouve le design trop proche d’une vraie cigarette (mais c’est peut-être ce qui va plaire justement) et aussi, je DETESTE la lumière qui s’allume au bout quand on aspire.

Fuu Another Smoke

Mais ça peut être pratique pour tester la e-cigarette. Il y a l’équivalent de 300 bouffées dedans. Elle est par contre proposée qu’en 16mg de nicotine avec le goût Desert Raven (décrit sur le site comme « Tabac blond, sec et relevé. L’esprit des grands espaces » – perso, je lui trouve un goût pas désagréable mais un peu spécial, mais pour un goût tabac, je l’ai pas trouvé trop… goût de cendrier).

Sinon, j’ai oublié de vous dire. J’ai aussi testé les goûts Drama Queen et Fresh Zef. C’est pas mal, vraiment. Mais c’est pas mon truc. En fait, je trouve les deux trop sucrés pour moi. Drama Queen a plus le goût d’un sirop à la pêche que du fruit (pour moi) et à la longue, je le trouve donc écoeurant. Et le Fresh Zef, au début, je le trouvais drôle avec son goût menthe. Mais à la longue, écoeurée aussi car je me suis rendue compte que je le trouvais trop sucré et qu’il me rappelait les bonbons de la pie qui chante transparent à la menthe. Mais je pense que ça pourrait plaire quand même à pas mal de personne (Akikazu les a trouvé trop fun).

Je me suis dit que parmi vous, il y avait peut-être des fumeurs/fumeuses tentées par l’expérience de la cigarette électronique. Et de ce fait, avec The Fuu, on vous a concocté un petit concours. Ce qu’il y a à gagner ?

– 1er prix : un kit Love Beat avec 2 liquides au choix
– 2ème prix : 1 cigarette Get Rich avec 1 liquide au choix et un chargeur USB
– 3ème prix : 2 Fuugarces

Alors, vous êtes tenté(e)s ?

Pour participer, rien de plus simple, vous remplissez le formulaire et vous avez comme toujours des chances supplémentaires :
– +1 si vous RT le message suivant : RT @pociii Fuu : Another Smoke [Concours] – http://bit.ly/16BirNS cc @FuuCigarettes
– +1 si vous êtes fan de la page du blog
– +1 si vous relayez le concours sur votre site/blog

Bonne chance !

Vous avez jusqu’au 10 avril minuit pour participer :)

Continue Reading

Clopinette : Et si on tentait la cigarette électronique ?

ClopinetteAlors que la « polémique » fait rage actuellement, je suis en train de m’essayer à la cigarette électronique.

Vous allez me dire, pourquoi parler de la cigarette électronique sur un blog beauté ? La raison est simple : ça touche au bien-être.

Vous allez me dire, mais comment ?

Mon utilisation de la cigarette électronique fait que je la vois comme un substitut nicotinique (attention, ce n’est pas nécessairement le but de ces cigarettes électroniques). Et de ce fait, le tabagisme, on connait ses dégâts sur la peau entre autres choses (je vous parle pas sur la santé, c’est une évidence). Arrêter la cigarette serait bénéfique aussi bien sur ma santé que sur mon apparence (encore que je suis quand même épargnée, si on me voit pas fumer, ça ne se verrait pas =D ma peau est plutôt normale et tout et tout).

C’est donc en rigolant un petit peu que je suis allée tester une Clopinette dans leur boutique à Lille. Pour vous faire un historique, la cigarette électronique, j’ai découvert ça en 2008 je crois. J’avais testé, j’avais trouvé ça pas terrible avec des goûts vraiment bizarres. Je les ai rangé dans un coin, puis jeté parce que je les utilisais pas.

Et voilà que cette année, on recommence à voir un gros boum dans les cigarettes électroniques. Faut dire, niveau gueule, elles ont quand même drôlement évoluées. Elles sont presque devenues jolies. Et au moins, maintenant, on s’éloigne de la pâle copie de la « vraie » cigarette (oui parce qu’en 2008, elles reprenaient le code couleur des vraies cigarettes et en terme de taille, c’était quasi la même chose). Bon alors, ok, maintenant, on a l’impression qu’on porte un gros stylo plume à la bouche mais bon, avouez qu’elles sont quand même assez design.

Les e-liquides, y en a pour tous les goûts. Pour faire clair, les e-liquides, ce sont les mélanges de propylène glycol et de glycérine végétale (à des taux variés) avec des arômes qu’on met dans la cigarette électronique et qui permet, en la chauffant via la résistance de la cigarette, de créer de la vapeur. Personnellement, j’ai opté pour le goût Cookie (ouais bon…). Et en bouche, j’ai effectivement un goût de biscuit, un peu vanillé, sucré. C’est très surprenant. Et comme je fume, j’ai pris avec un taux de 9mg de nicotine. Sachez qu’il existe des taux plus élevés mais aussi des liquides sans nicotine.

Bon par contre faut être lucide, j’ai certes réduit ma consommation de cigarettes (genre de 6-8 par jour, je suis passée à 2-3) mais la cigarette électronique ce n’est pas du tout comme la cigarette. Ca me fait un peu rire quand j’entends les médias dire que le danger c’est que ça pourrait apprendre aux jeunes à fumer. Déjà, en théorie (comme les cigarettes), la cigarette électronique n’est pas vendue aux mineurs. Et ensuite, ce n’est PAS DU TOUT la même chose. C’est un autre geste, une autre façon de « fumer » (on dit vapoter avec une cigarette électronique), de même, avec les produits sans nicotine, et bah… voilà quoi.

Alors il est vrai qu’on pourrait se poser la question de : est-ce que le propylène glycol et la glycérine végétale ne sont-ils pas dangereux pour la santé ?

Et bah la réponse c’est qu’on ne sait pas. Comme avec le tabac à l’époque. On ne connait pas encore les effets de ses substances inhalées. Une chose est sure, du propylène glycol, ça fait des années qu’on en ingère… Et quoiqu’il en soit, ça ne peut pas être pire que ce qu’on trouve dans une vraie cigarette.

Les autorités se posent la question de ce qui se trouvent dans les liquides car la majorité proviendrait de Chine. Chez Clopinette, aucun liquide ne vient de Chine, donc la question ne se pose pas…

Bref, tout ça pour dire que moi en tout cas, je fais le choix de continuer. Et en attendant, je suis toujours à la recherche de mon liquide idéal… Et je crois que vous n’avez pas fini d’entendre parler de la cigarette électronique sur le blog !

Continue Reading

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles – Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - FinJe vous ai quitté fin novembre à Dinard. J’avoue, j’ai mis du temps à vous sortir la dernière partie.

La raison est simple : j’ai complètement oublié (oui, je suis définitivement une blogueuse en carton ahahahah). C’est en triant mes photos que je me suis dit : « MAIS JE LES AI PAS MONTREES CELLES-LA !! ».

Je corrige mon erreur aujourd’hui. Surtout qu’en plus, je crois que c’est une des activités qui m’a le plus intéressé. Oui, j’ai beau être une blogueuse beauté, mais parfois, je suis quand même plus intéressée par cette activité en mer plutôt que par les massages (et pourtant, dieu seul sait que j’adore les massages).

Mais le bien-être comme je vous l’ai déjà dit ne se résume pas qu’aux massages, aux thalasso, à tout ce qu’on peut, finalement, facilement estampiller bien-être.

Ca va plus loin que ça et une balade en mer avec un départ de la plage de Port Mer pour voir la baie de Cancale au large, franchement, ça aussi ça contribue au bien-être. L’air marin est terriblement agréable.

Je vous avoue que quand on m’a dit que j’allais faire une balade gourmande dans un vieux lougre, j’en menais pas large dans ma tête parce que je me suis déjà dit : « mais c’est quoi un lougre ? ». Bon, je me doutais que c’était un bateau (ça va, je suis pas complètement idiote, je vous rassure :p) mais alors je me demandais bien ce que c’était. Et quand en plus on m’a dit que j’allais devoir « bosser » sur le bateau, je me suis dit : zut, je vais pas pouvoir me la couler douce à juste regarder la mer.

Et après, on m’a parlé de manger et là tout de suite, étant un ventre sur pattes, je me suis tout de suite demander ce que j’allais bien pouvoir manger sur un bateau (j’ai des préoccupations de fous).

Donc au matin, rendez-vous sur la plage de Port Mer à l’école de voile pour pouvoir prendre notre petit lougre (oui, je me la pète j’ai appris un mot). Encore une fois, le temps est magnifique.

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Comme on va être en pleine mer, il faut bien penser à se protéger du soleil. Parce qu’avec la brise marine on ne ressent pas du tout le mordant du soleil, limite on se dit qu’il fait un peu frais. Et après, bonjour les coups de soleil. Je me suis tartinée d’indice 50 (je crois que c’était la 1ère fois de ma vie que je mettais un indice aussi haut :p) et c’était parti.

Tout comme moi, vous allez en prendre plein les mirettes parce qu’évidemment, j’ai pris « quelques » photos…

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Ca va ? Je vous ai pas tuées avec mon avalanche de clichés ?

Toutes ces photos, je les ai prises au début de la balade en fait quand on a commencé à quitté l’endroit où le bateau mouillait. Parce qu’après, j’ai rangé l’appareil parce qu’il fallait manipuler cordes et tout ça (j’ai pas toujours compris ce que je faisais mais je l’ai fait :D – je suis pas faite pour la voile je crois parce qu’en plus j’ai déjà tout oublié). On s’est baladé le long de la baie de Cancale en voyant toutes les « petites » iles et tout. Puis on a choisi un endroit où s’arrêter pour manger. Parce que oui, c’est une balade mais une balade GOURMANDE alors hein, faut pas oublier.

Mes photos sont pourries pour le coup parce que cette fois-ci on passe du reflex à l’iphone :D

Au menu ?

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Le Bien-Être en Bretagne : Une balade gourmande pour en avoir plein les yeux et les papilles - Fin

Des huîtres Céline Maisons, soit nature soit avec des épices Roellinger. Un beurre Bordier absolument formidable au point que je pourrais le manger comme ça. Des rillettes de poissons, des légumes aux épices façon Achard (alors ça, c’est formidable, c’est plein de goût, c’est vraiment formidable – oui je sais je radote, j’ai dit deux fois formidable mais je vous jure, ça l’est vraiment !!) et du maquereau fumé. En dessert, le traditionnel Kouign Amann.

Pour ma part, c’était la 1ère fois que je regoûtais des huîtres. Alors, bon… C’est pas ma tasse de thé en fait. C’est pas que j’aime pas, c’est juste que je peux m’en passer. Au moins, je sais que si je suis invitée quelque part, je pourrais en manger quelques unes par politesse.

Bref, tout ça pour dire que cette balade gourmande est pour moi tout ce que je peux souhaiter du bien-être. Parce que j’ai respiré l’air marin, rafraichissant et apaisant, j’ai aiguisé mes papilles en même temps. J’en ai pris plein la vue et l’air de rien, après ce moment, j’étais… zen. Et j’avais pas envie de repartir.

Le choc a été rude car après cette balade, c’était le moment de revenir à Lille pour moi donc retour en voiture à Rennes et là le choc entre les 3-4 jours que j’avais passé à visiter la Bretagne et le retour en « ville » qui m’usait d’avance.

C’est avec ce court séjour que je comprends pourquoi les bretons aiment tant leur Bretagne. Parce que cette Bretagne est vraiment multi-facette et c’est un vrai plaisir de toutes les découvrir, d’en prendre plein les yeux, plein les oreilles, plein les sens !

Je crois que je ne remercierai jamais assez le CRT de Bretagne de m’avoir emmené découvrir leur région, de m’avoir aussi fait appréhender un autre côté du bien-être en plus des thalasso et spa, et de m’avoir fait rencontrer des gens passionnés.

Et vous savez quoi, je crois que j’ai qu’une chose à dire pour conclure cette série : BE BREIZH ! Parce que je crois bien que la Bretagne, ça m’a un peu contaminé… :)

Continue Reading