Soupe miso un peu édulcorée mais qui me plait !

Soupe miso un peu édulcorée mais qui me plait !

Normalement, la soupe miso, c’est un peu un grand classique de la cuisine japonaise. Genre le truc dont on suit presque la recette religieusement parce que sinon ce serait sacrilège de la faire autrement. Mais quand on n’a pas tout sous la main…

Et bien on fait avec. Disons que j’ai quand même les principaux ingrédients. Mais en réalité, je n’ai pas trouvé à Paris Store à Roubaix (ou plutôt mon gentil frère qui a bien voulu prendre ma liste de courses) ce que je cherchais en particulier.

Soupe miso un peu édulcorée mais qui me plait !

J’ai donc un pot de pâte de miso blanc. Ça peut servir à beaucoup de choses et c’est surtout pour faire des soupes miso que j’en voulais. Mais à l’origine, je voulais un pot qui contenait déjà le mélange de miso et de dashi. Comme ça, je n’avais pas à l’ajouter moi-même. Le dashi c’est un bouillon à base de kombu (une algue) et de bonite séchée (un poisson). C’est vraiment la base de la cuisine japonaise. Et de ce fait, le dashi, c’est un peu la base de la soupe miso. Et le fait de l’avoir déjà incorporé dans la pâte de miso m’aurait quand même bien simplifié la vie. Sauf que mon frère n’en a pas trouvé.

Et comme je me voyais pas faire mon dashi frais moi-même (disons que pour un petit bol de soupe miso, j’allais pas me faire 500ml de dashi pour ne plus savoir quoi en faire ensuite), je me suis dit que j’allais tenter de mettre juste de la pâte de miso.

Armée d’une petite cuillère à café, j’ouvre le pot de miso blanc, j’en prélève une cuillère à café que je dilue dans une trentaine de cl d’eau très chaude (pas bouillante ! Pour ne pas détruire les bienfaits du miso). Et ben très sincèrement, c’est pas mal du tout, c’est même très très bon. Je me passe donc de dashi pour ma soupe miso. Maintenant que j’ai ma soupe, je peux l’agrémenter de la façon que je veux.

N’étant pas une grande fan de tofu, je me suis dit que j’allais juste mettre des algues wakame.

Soupe miso un peu édulcorée mais qui me plait !

Il suffit de les réhydrater quelques minutes dans de l’eau froide et voilà, vous pouvez mettre des algues dans votre soupe. J’aime bien leur petit goût un peu iodé et la douceur des algues dans la bouche. C’est vraiment très tendre et très agréable à manger.

Ce qui est bien, c’est que les algues wakame possèdent un bel apport protéinique, des vitamines et des acides aminés essentiels. Et la pâte de miso n’est pas en reste en terme de bienfaits, c’est une source riche en enzymes digestives et en probiotiques qui viendront prendre soin de votre flore intestinale. En plus de ça, le miso est riche en acides aminés essentiels, on dit de lui que c’est aussi un anti-cancer et qu’il possède des vertus antioxydantes.

Bref, depuis que j’ai mon « petit » pot de pâte de miso (oui oui, mon pot fait 750g, je sais que c’est loin d’être petit :p), je me fais une soupe miso par jour quand j’ai une petite faim ou alors à la japonaise, au petit déjeuner (ouais, je suis une warrior). Et franchement, j’apprécie vraiment ça !

Envie de tester la soupe miso ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *