Allez, on coupe tout !

Je pense que ça doit faire quasiment un an que je n’avais plus vraiment toucher à la longueur de mes cheveux. En novembre 2012, j’avais à mon sens déjà coupé bien court, je pouvais presque les attacher encore en queue de cheval à la sortie, j’avais bien aimé cette coupe. Et surtout elle a très bien évolué. La preuve, comme je n’étais pas retournée chez le coiffeur depuis cette fois-là.

Entre temps, j’avais fait faire un tie & dye qui m’avait ravie. Ce tie & dye a continué à s’éclaircir à cause du soleil, de l’eau de mer et j’étais arrivée à un roux-cuivré-blond que j’aimais beaucoup beaucoup.

Mais j’avais envie de retourner chez le coiffeur. Je ne savais pas si je voulais rafraichir la coupe pour que mes cheveux aient plus de mouvement quand je les laissais détacher ou si je voulais carrément couper. Ce qui m’embêtait avec l’idée de couper, c’était que de ce fait, je perdais mon tie & dye chéri.

Alors rendez-vous pris avec ma coiffeuse. J’arrive, elle me demande « Alors qu’est-ce qu’on fait ? », tout ce que je trouve à lui répondre c’est « Ah ! Bah, c’est une excellente question parce que j’en sais fichtre rien !!! ». On regarde un peu le catalogue des coupes. On parle de ce que j’aime, de ce que je ne veux pas. On parle aussi des fameuses coupes improbables dans la vie de tous les jours mais qui rendent très bien pour un shooting (ou quand on est une star avec un coiffeur à ses basques tout le temps). Ma coiffeuse me dit « J’imagine que tu veux du court certes mais une coupe quand même bien structurée », je lui réponds « bah oui un minimum parce que sinon je te demanderai juste un bête carré ».

On tombe d’accord sur quelque chose : pas de frange, on garde quelques longueurs devant, on « rase » ou plutôt on coupe très court au niveau d’une des tempes et on fait un beau dégradé/effilé derrière.

Dit comme ça, ça peut faire peur. Surtout l’idée du mini half hawk sur le côté. Mais, je fais confiance à ma coiffeuse alors on est parti. Petit moment de stress quand elle coupe la première longueur. Là, on se rend compte qu’on est vraiment en train de couper et que le retour arrière n’est plus possible. Bon allez… N’ayons pas peur.

Carré structuré

Et voilà le résultat. J’aime l’idée qu’on devine le côté dans le style half hawk. J’aime l’idée aussi que si je veux un carré plus traditionnel, je n’ai qu’à mettre ma ligne de l’autre côté et hop, on oublie complètement que j’ai un côté court sur une tempe. J’aime aussi le fait que ce soit terriblement facile à coiffer.

Ah oui, j’ai aussi refait une coloration. Dans les tons cuivrés. Juste pour mettre la coupe en relief. On n’a pas mis de coloration en racine pour ne pas avoir justement cet effet racine. On est juste là pour amener des touches de couleurs et de lumière et avec ça, la coupe prend vraiment vie.

Bref. Ça me change complètement. J’ai pas eu les cheveux aussi courts depuis que je suis gamine !! Mais je suis fan. Et en tout cas, ça a rassasié mon envie de changement et ma coiffeuse arrive toujours à me faire ce que j’ai envie d’avoir. Après, pas étonnant qu’il n’y ait quasi qu’elle qui ait le droit de toucher à mes cheveux !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

bareMinerals : Lash Domination Mascara Volumisant / Mmmh pas mal du tout

bareMinerals : Lash Domination Mascara VolumisantEn cette rentrée, bareMinerals lance un nouveau mascara, le Lash Domination, un mascara volumisant qui annonce avoir 10 avantages :

– augmente le volume
– allonge
– épaissit
– sépare
– recourbe
– tenue parfaite toute la journée
– formule renforçatrice aux minéraux
– ne bave pas
– sans paquet
– ne s’effrite pas.

Sur le papier, il a tout l’air du mascara parfait. Mais alors qu’en est-il en vrai ?

Déjà, le mascara présente une brosse que je trouve toute bizarre :p En fait, elle tourne (ça parait pas clair ce que je vous dis et vaut mieux que j’arrête d’essayer de vous la décrire et que je vous mette la photo :p).

bareMinerals : Lash Domination Mascara Volumisant

La brosse porte même un petit nom « ProTwist180™ », une brosse donc exclusive à bareMinerals. J’ai l’impression que le fait que la brosse soit twistée aide à séparer mieux les cils et à les gainer.

Sur les yeux, ça donne ça :

bareMinerals : Lash Domination Mascara Volumisant
Avec une couche
bareMinerals : Lash Domination Mascara Volumisant
Avec deux couches

Alors déjà en photo, il rend moins bien qu’en vrai (après vous avez le droit aussi de dire que c’est moi qui ai mal fait la photo hein xD) parce qu’il n’a pas l’air plus spectaculaire que ça. Mais une chose est indéniable : le volume est bien présent. En plus de ça, les cils ne font effectivement pas de paquet. La courbure aurait pu être plus importante en fait mais avec mes cils bien raides, c’est pas toujours évident. Il allonge aussi un petit peu (je sens mes cils frotter contre mes lunettes :p).

On est d’accord pour dire que ce n’est pas le mascara le plus spectaculaire sur moi. Malgré tout, je le trouve très agréable à porter. Je ne sens pas mes cils cartonnés et ça, j’aime beaucoup. Et je pense qu’il pourrait correspondre à pas mal de personne !

bareMinerals – Lash Domination
Prix de vente : 20€
Chez Sephora et Sephora.fr en exclusivité.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Alessandro : Starter Kit Striplac / Et après, ça donne quoi ?

Alessandro : Starter Kit Striplac / Et après, ça donne quoi ?Comme vous avez pu le constater avec mon dernier article, j’ai fini par retirer ma manucure semi-permanente faite avec Striplac d’Alessandro.

Je vais pas vous mentir, j’avais quand même un peu pour mes ongles en-dessous.

En attendant, le kit promet 10 jours de tenue. Je n’ai pas tenu jusque 10 jours parce que je vous avoue que je commençais à en avoir marre de la couleur.

Sur la photo que vous voyez à gauche, c’est le vernis tel qu’il était avant que je le retire après 8 jours. Donc je pense que j’aurais facilement fait les 10 jours.

Striplac comme je vous l’ai dit, se retire façon peel-off. En somme, il est supposé se décoller et vous n’avez pas besoin de papillote d’acétone pour le retirer. Et donc en théorie, vous abimez aussi moins vos ongles.

J’ai donc commencé à la base de l’ongle. Et effectivement, le vernis se décolle plutôt facilement. Vous allez pas retirer le vernis de toute la surface de l’ongle d’un coup. Personnellement, ça s’est retiré par morceau mais toujours très facilement. Pas eu besoin de gratter comme une forcenée pour retirer le vernis.

Est-ce que ça abime les ongles ?

J’ai envie de vous dire, oui un peu quand même. En fait, j’ai eu l’impression que la 1ère pellicule de l’ongle était abimée. Vous allez le voir sur la photo car ça se constate un petit peu. Et je pense que c’est aussi pour ça qu’il n’est pas conseillé d’enchainer les manucures semi-permanentes parce qu’il faut quand même laisser l’ongle se reposer. Et surtout, le re-nourrir un peu.

Alessandro : Starter Kit Striplac / Et après, ça donne quoi ?

 

Cela dit, je suis ravie de ce kit. Je pense renouveler l’expérience parce que vraiment, avoir un vernis aussi brillant pendant autant de jour avec aucun accroc ou marque de griffures dedans. Moi, j’en redemande !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

OPI : Haven’t The Foggiest – Collection San Francisco / Automne 2013 – Des ongles métalliques !

OPI : Haven't The Foggiest - Collection San Francisco / Automne 2013Un autre vernis de la collection San Francisco d’OPI pour cet automne que j’ai déjà eu l’occasion de porter mais que je ne vous avais pas montré parce qu’il était bien trop tôt pour en parler.

Mais maintenant que les vernis sont sortis, je peux me faire ce plaisir et je me suis empressée de le remettre !

Haven’t the Foggiest est surement un des vernis de la collection qui m’a fait le plus de l’oeil (si je ne compte pas les Liquid Sand). J’ai toujours eu un truc avec les vernis métalliques de ce type. Je dis de ce type parce qu’on n’est pas typiquement dans le rendu métallique « pur » mais il en devient métallique à cause de la couleur.

Un argenté, ou un acier, vraiment éclatant. En pleine lumière, il est éblouissant. Il est constitué d’une multitude de particules qui jouent avec la lumière. J’ai vraiment l’impression d’avoir des ongles en métal.

OPI : Haven't The Foggiest - Collection San Francisco / Automne 2013Sur les photos je porte deux couches. Il n’a pas tellement besoin de top coat parce qu’il brille tout seul. Mais, il a un fini presque mat. Et pour l’avoir déjà porté avec du top coat, au final, on voit pas tellement la différence avec ou sans. Donc cette fois-ci, je ne me suis pas embêtée à en mettre.

L’application est un vrai plaisir. Là où les vernis métalliques classiques sont souvent moins sympa à appliquer, OPI réussit donc à rendre un métallique facile à mettre car il s’applique comme n’importe quel autre vernis.

La texture est assez fluide, très couvrante. En plus de ça, le séchage est plutôt rapide. On voit un petit peu les traces du pinceau mais rien de très grave. Bref, encore une fois, un sans faute pour OPI. On commence à avoir l’habitude, vous ne trouvez pas ? ^^

OPI : Haven't The Foggiest - Collection San Francisco / Automne 2013Pour la tenue, je peux vous dire que le vernis tient facilement 4-5 jours sur moi. Pour les photos, j’ai posé le vernis vendredi et les photos datent d’aujourd’hui. Donc vous pouvez constater que le vernis n’a pas tellement bougé le temps du week-end à part peut-être, un début d’usure au bout des ongles. Mais rien de bien grave.

Et surtout, pas d’éclat alors que c’est souvent typique des vernis purement métalliques, de se détacher en écaille assez rapidement.

Bref, tout ça pour dire que ce vernis fait parti de mes préférés de la collection San Francisco, maintenant que vous voyez les photos, je suis sure que vous comprenez facilement pourquoi.

Et puis un vrai argent qui ne fait pas trop blanc ou trop gris mais qui a vraiment un effet métal, moi je dis, c’est trop le bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading