Mon tatouage… Et les soins utilisés !

Possible que vous ne soyez pas au courant mais en juin, j’ai fait mon premier tatouage. Celles qui m’ont vu avant mon rendez-vous peuvent en témoigner, j’étais à moitié hystérique parce que c’était quelque chose que j’attendais maintenant depuis un bon moment. Je me rappelle, à l’origine, j’étais juste passée dans la boutique du tatoueur pour prendre des renseignements et avant même de me rendre compte de ce que je faisais, j’ai pris rendez-vous. Et à partir de là, j’ai presque compté les jours tellement j’étais impatiente.

Nous voilà le 25 juin, je me rends à mon rendez-vous chez Sorry Mama (d’ailleurs je vous le recommande ce shop !), plus impatiente que stressée. En même temps, je suis tellement sure de ce que je veux et depuis un moment qu’il n’y a pas de place pour le doute. Je prends place, Woody Hills m’explique comment ça va se passer, tout ça tout ça. Il commence à me tatouer et la bonne nouvelle c’est que je n’ai quasiment rien senti, à peine quelques picotis quand il passe sur les tendons mais à part ça, rien à déclarer.

Venons-en à la partie intéressante. Les soins post-tattoo, choses très importantes parce que quand on vient de se faire tatouer on veut donc que son tattoo reste le plus beau possible, évidemment.

Après la phase de tatouage, Woody m’emballe le poignet dans du cello. Je dois donc garder ce cello pendant 48h SANS crème. Et oui, je sais que sur ce point-là tout le monde ne semble pas d’accord mais en tout cas, chez Sorry Mama pas de crème pendant cette période. Evidemment, on le lave délicatement une à deux fois par jour avec un savon doux et on le sèche en tapotant un sopalin dessus.

Tattoo
En sortant de chez le tatoueur…

Je crois que le plus impressionnant, c’est 24h après. Quand le tattoo dégorge. En fait, on n’imagine même pas qu’on puisse rejeter autant d’encre :D

Tattoo
Ok la luminosité est pourrie mais ça vous donne une bonne idée… :p
Tattoo
On se rassure en voyant le tattoo une fois nettoyé. Tiens des croûtes apparaissent déjà !

Après ces 48h, j’ai décidé de me diriger vers le Cicalfate d’Avène. Parce que je sais qu’il fonctionne du feu de dieu avec moi et que je n’ai aucun problème de réaction. Elle nourrit et aide à la cicatrisation. Le truc juste parfait. Les premiers jours, mon poignet me faisait un peu mal comme si j’avais un gros bleu. Puis petit à petit, j’ai plus eu mal mais par contre, qu’est-ce qu’il m’a démangé. C’était juste infernal. Et on sait très bien qu’il ne faut absolument pas gratter le tattoo parce que sinon vous risquez d’arracher les croûtes et de faire partir l’encre avec et dans ce cas, vous passez forcément par la case retouche !

Tattoo
Là, on peut le dire, les croûtes sont bien là.

Je ne me rappelle plus trop combien de temps les croûtes ont mis à tomber. Je sais que je suis repassée chez Sorry Mama 3 semaines après être passée sous l’aiguille pour le faire contrôler. Et faut croire que les croûtes étaient tombées parce que sinon, on voit pas tellement l’effet final. Arrivée à la période où le tattoo ne gratte plus et que les croûtes commencent à partir, j’ai abandonné le Cicalfate d’Avène et je me suis dirigée vers le Lait Corporel Nourrissant Cold Cream d’Avène (bah oui) parce que mon tattoo (et donc ma peau en-dessous) était vraiment sec.

Et puis voilà, aujourd’hui, ça fait plus de deux mois que je suis allée me faire tatouer. Je ne regrette absolument pas ni le motif ni le choix du salon de tatouage. Je suis littéralement ravie du résultat !

Tattoo
Je crois que j’ai toujours un peu la peau sèche ^^

Bien sûr, les soins ne s’arrêtent pas à la cicatrisation du tatouage. Il faut quand même le protéger toute votre vie et surtout, protégez-le du soleil !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading