Estée Lauder : Quand Patrick Lorentz vient à Lille…

Et bin, il est évident que je vais le voir :p

Comme il vient tous les 36 du mois à Lille, quand j’étais au Printemps avec Akikazu et qu’on a vu l’affichette au stand Estée Lauder comme quoi il venait, on a un peu sauté sur la vendeuse pour prendre rendez-vous. Et donc voilà, nous avons vu Patrick Lorentz au Printemps de Lille le 5 novembre au rendez-vous de 14h45.

Bon, je vous passe les détails, j’ai passé la semaine à moitié surexcitée parce que j’allais me faire maquiller par Patrick alors que sérieusement, c’est pas comme si c’était la 1ère fois mais que voulez-vous, ça me tourneboule toujours autant :D (Patrick, ne prends pas peur, je ne suis pas vraiment une folle hystérique, je plaisante hein).

Quoiqu’il en soit, le Patrick, cette fois-ci, il avait quartier libre sur moi. J’allais à un concert de rock juste après alors ma foi, tout était permis. Ce qui n’est pas toujours le cas d’habitude. Bah oui, la 1ère fois, c’était pour Blue Dahlia et la 2ème pour Orange Crush. Cette fois-ci par contre, on était parfaitement libre face aux palettes et duos Pure Color.

Alors j’ai dit : « t’as qu’à me faire un bon gros smoky qui tache ». Et à partir de cette phrase, je crois que j’ai rigolé comme une baleine toutes les 3 minutes. Ouais, je sais pas ce qui s’est passé ce jour-là, mais c’était festival, on a aligné connerie sur connerie.

Quoiqu’il en soit… Je vais arrêter de vous raconter la journée et plutôt vous raconter le make-up parce que vous vous en foutez du reste hein, avouez :p

Le teint, on fait comme d’hab, de l’ANR et du fond de teint, comme ça c’est frais et ça retend la peau (enfin ça la tonifie quoi, c’pas comme si j’avais besoin de retendre ma peau :p). La technique du lissant-défatigant pour les cernes comme je vous l’ai déjà raconté précédemment.

Et comme ça fait déjà beaucoup de texte, je vous montre le make-up et je recontinue de parler après.

Estée Lauder : Smoky by Patrick Lorentz

Estée Lauder : Smoky by Patrick Lorentz

Alors ? Votre avis ?

Déjà pour faire le smoky, on part sur du crayon mélangé à de l’anti-cerne pour créer une pâte qui s’étale du coup très facilement sur l’oeil. Et de ce fait, on se fait un halo de malade en un rien de temps.

Ensuite, on prend le duo Black Chrome et le fard noir mat et on applique par dessus le crayon pour le fixer un peu quand même. Bon, on est d’accord, j’ai pas les paupières idéales pour ça et comme vous le voyez, quand je regarde au sol, ça a déjà migré du pli mais par contre, ça migre certes très vite mais ça ne bouge plus après. Le make-up que vous voyez là, je l’ai gardé intact du moment où j’ai été maquillée jusqu’à 3h du mat’.

J’aime beaucoup les touches de fards qui ont été faites sous le sourcil. Je n’y aurais jamais pensé toute seule (et c’est là qu’on voit que le Patrick, c’est le boss quand même :p). Et aussi la façon d’avoir étiré le noir en interne, ça non plus je ne l’aurais pas fait.

Et comme vous êtes sage, vous allez même avoir droit à ma tête, en entieeeer. Et avec mes lunettes.

Estée Lauder : Smoky by Patrick Lorentz

Et comme ça, vous voyez un peu le travail du teint, la pose du blush dans le creux pour moi et pas sur le bombé (c’est pas comme si j’avais déjà pas assez de pommette hein :D). Et un gloss nude pour couronner le tout.

Bon alors, j’étais pas HYPER rock pour aller à mon concert de rock ?

Patrick, il a tout compris à ce que je voulais, non ? ^^ Bon, tu reviens quand maintenant ? :p

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading