Rouge Baiser : n°70 Gris Lavande – Laque Evidemment / Eté 2011 + OPI Navy Shatter

Rouge Baiser : n°70 Gris Lavande - Laque Evidemment / Eté 2011 + OPI Navy ShatterPrésentation d’un autre des vernis présent dans la réglette de 14 vernis de Rouge Baiser.

Il s’agit donc du coloris n°70 Gris Lavande.

Et je le trouve absolument formidable. Niveau couleur, c’est carrément ça, c’est de la lavande. Ce genre de coloris entre le bleu et le violet, j’adore.

Quand j’ai vu cette couleur, je me suis dit aussi que le Navy Shatter d’OPI devrait faire un effet sympa. Alors pociiidoigt style au shatter et bingo, le navy ne ressort pas noir mais bien bleu marine !

Et si vous ne le savez pas encore, les shatter, je les porte que comme ça, sur un seul doigt. Sur tous les doigts, j’arrive pas (encore) à m’y faire en fait. M’enfin peut-être que ça viendra :p

Sur les photos je porte 2 couches sans top coat sauf sur le pociiidoigt où j’ai mis du top coat pour rendre brillant le shatter.

Rouge Baiser : n°70 Gris Lavande - Laque Evidemment / Eté 2011 + OPI Navy ShatterSinon, pour l’application, je confirme ce que je disais sur le Rouge Baiser précédent que j’avais essayé.

La texture est bonne et le vernis s’étale bien. Il faut juste prendre la main avec le pinceau et bien essorer la tige sinon vous aurez un trop plein sur le haut du pinceau et ça va former une goutte pas du tout pratique (je ne suis pas sûre que je suis très claire quand je dis ça). Mais sinon, encore une fois, ma pose le montre que je n’ai pas de problème avec le pinceau (je ne fais jamais de rectification au dissolvant hein).

Quant à la tenue, aussi bonne que son petit copain Rouge Corail. Sur les photos, le vernis date de 3 jours (posé le samedi matin, pris en photo lundi après-midi) et là je le porte toujours. J’ai une trace d’usure sur le bout des ongles, la trace de repousse et puis… pas encore de trace de vernis qui se décolle sur les bords.

Je suis ravie de ces petits vernis Rouge Baiser. Pas de doute là-dessus !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading