OPI : Ali’s Big Break – Collection Burlesque / Hiver 2010

OPI Ali's Big Break Burlesque Holiday 2010Mais non c’est pas bizarre de faire une review d’un vernis qui date de la saison dernière. Et pourtant, on ne peut pas dire que j’ai rien de nouveau à vous montrer niveau vernis… Malgré tout, j’avais quand même envie de porter celui-là. Et par extension, d’en prendre des photos pour le montrer ici.

Il s’agit d’un des vernis de la collection Burlesque d’OPI, le Ali’s Big Break.

Comme tous les brillants de cette collection, ce n’est pas une laque mais un vernis constellé de sparkle/shimmer/micro-glitter (appelez ça comme vous voulez, on va s’y retrouver de toute façon). C’est donc un superbe rouge avec des particules rouges d’un doré froid (qu’on ne voit plus à l’application enfin sur moi ça ne se voit plus en tout cas) et je pense qu’il doit y avoir des particules rouges (ou alors ce sont les particules dorées qui sont recouvertes de rouge, allez savoir).

OPI Ali's Big Break Burlesque Holiday 2010Sur les photos, je porte deux couches sans top coat. Et comme vous le voyez, il est assez glossy quand même.

Pour l’application, c’est un bonheur comme tous les brillants de la collec. La texture est fluide, fine et glisse toute seule. D’ailleurs, je crois que ça se voit à ma pose que j’ai pas trop eu de mal (sans me vanter hein !!).

Et pour la tenue… Je sais que certaines d’entre vous ont des soucis de tenue avec les brillants de Burlesque, mais moi encore une fois, je ne connais pas ça. J’ai peut-être un mini accroc au bout de l’index de la main droite mais ça, ça m’apprendra à utiliser mes ongles pour ouvrir des trucs. Mais globalement, main à l’eau ou pas, le vernis tient toujours aussi bien. Je crois que je bénirai jamais suffisamment le ciel de m’avoir doter d’ongles à toute épreuve (ou presque).

Sinon, j’ai aussi « quelques » nouveautés d’OPI en réserve suite à mon trip d’hier d’une journée sur Paris. Mais… Je trouve qu’il est bien trop tôt pour vous en parler (sortie en Juin et en Août). Alors, je vous laisse trépigner d’impatience jusqu’à au moins mai pour celle qui va sortir en juin et si jamais je craque avant, et bien, on se fera une petite preview comme on a l’habitude de faire, mais j’avoue ne pas trop aimer parler de trucs qui sortent pas avant perpét’.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *