Urban Decay : Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York CityLa première fois que je l’ai vu, je savais que je la voulais. Je sais pas vous mais moi, j’ai un syndrome de collectionnite aigue avec les book of shadows d’Urban Decay. Mon regret, ne pas avoir acheté la toute première. Mais bon, au moins, cette fois-ci, je ne regretterai pas de ne pas avoir la Book of Shadows vol. III car le cher et tendre me l’a offert pour mon anniversaire (si c’est pas adorable).

Donc voilà la New York City. Certaines la trouveront chère mais personnellement, je trouve qu’elle vaut son prix et que c’est carrément une affaire d’avoir 16 fards Urban Decay à ce prix-là. Mais bon, après, c’est sûr que si on n’en a pas l’utilité…

Cette fois-ci, Urban Decay a misé sur le thème de New York. Et moi je dis que c’est bien vu parce que New York… Bin c’est New York quoi :D

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

On ouvre le dessus de la boîte et on se dit : ooooh des petites lumières (oui je vous ai déjà dit, s’il y a quelque chose qui brille, je perds tout sens commun). Purement gadget mais ça fait son petit effet. Mais alors ma foi, ça doit expliquer la prise de poids et de taille de la BOS. Elle est plus grosse et épaisse que la BOS II et la BOS Alice, mais bon… Je lui pardonne.

On ouvre ensuite le petit tiroir, et là on découvre 16 fards qui nous attendent sagement, 2 mini crayons 24/7 et une mini primer potion.

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Et oh joie. Les fards sont tous superbes. Alors juste un truc, j’aimerais savoir pourquoi Urban Decay s’acharne à mettre Midnight Cowboy Rides Again dans ses BOS mais je l’utilise jamais moi… Parce que les fards pailletés UD, je sais pas vous, mais moi les paillettes chutent toujours à mort donc…

Commençons la série des swatches. Comme pour la BOS Alice, j’ai pris les fards 4 par 4. Bon malheureusement, toutes les photos ont été faites avec le flash malgré tout, les couleurs sont assez fidèles à la réalité. Le flash ayant juste tendance à rendre certains fards un peu plus métalliques qu’ils ne sont vraiment.

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Perversion, Uzi, Midnight Cowboys Rides again, Last Call

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Loaded, Kush, Rockstar, Money

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Haight, Maui Wowie, Radium, Snatch

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Smog, Bordello, Suspect, Psychedelic Sister

Alors vous en pensez quoi ?

Moi j’en pense que cette palette offre une tonne de possibilités. Il y a une multitude d’association à faire, et avec les qualités des fards Urban Decay, ça va être un pur bonheur. Parce que là, ils sont tous hyper crèmeux et bien pigmentés.

Ah oui, il y a aussi deux crayons avec le fameux Zero et le Ransom.

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Voilà voilà. J’aurais aimé vous faire des swatches à la lumière naturelle mais tant pis, merci l’hiver. J’espère que ça vous convient quand même.

On notera une hausse du prix de la palette comparé aux précédentes. Je trouve ça quand même pas très… cool on va dire mais bon, quand on aime, on ne compte pas on va dire hein :p

Urban Decay – Book of Shadows vol. III New York City
Prix de vente : 45€
En exclusivité chez Sephora

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

23 commentaires

    1. Bin honnêtement, je trouve pas… Il y a pas si longtemps, je vous ai présenté une quad de MUFE à 38€ et des patates… Bah, là on a 16 fards UD pour 45€ + 2 petits crayons + 1 petite primer potion…

  1. Hihihi, le cheri me l’a offerte hier. Au départ, je la voulais pas, car j’avais déja la BOS et y’a des doubles (Midnight, absolem, etc…) et puis j’ai vu l’article de Magalie de Beauté Blog et puis ses photos, et la, ca a fait tilt dans mon coeur et je la voulais ABSOLUMENT.
    Resultat, je l’ai depuis hier et je l’adooooore.

    (par contre, comme toi, Midnight cowboy, j’men sert très très rarement, je le trouve super bof …)

  2. Je viens de m’en faire cadeau, j’attends avec impatience son arrivée! Je regrette de ne pas avoir pu attraper la palette Alice. La Naked quant à elle est en rupture. Pffff, la patience doit être une des premières qualités d’une beauty addict lol

    1. Héhé tu seras pas déçue. Entre nous, avant d’avoir la BOS III, j’utilisais plus facilement la BOS II que la Alice. Et là je pense que la BOS III sera aussi plus utilisée que la Alice. Alors, consolée ? :p

  3. J’aime beaucoup Radium et le violet psychédélique ! Mais je n’ai vraiment pas l’utilité d’autant de news fap, tant pis pour moi :em07:
    Bravo à ton homme qui assure dis donc !

    1. Bah oui, mon homme c’est le meilleur :p

      On dit ça, on dit ça… Mais quand on se retrouve avec tout plein de fards comme ça, finalement, on se demande comment on a fait pour s’en passer ! (sérieux en plus xD)

      1. Par contre j’ai acheté le petit coffret smoky bourgeois, j’étais ravie parce que le noir est bien noir…mais c’est pas la peine, je ressemble encore à un panda, je suis vraiment un cas désespéré ! :em02:

  4. En ce qui me concerne, au départ j’ai pas vraiment craqué sur cette palette, mais je suis allée passer un week end à Londres et comme de par hasard ( si si je vous le jure!! ;) Je me suis retrouvée à Debenhams au corner d’urban Decay, et là j’ai craqué! Les couleurs Rockstar et Loaded sont tous simplement magnifique. Et puis faut avouer que il y à aussi une histoire de collection des palette UD ;) En france elle est vendue 45 euros et là bas , je l’ai payé 30 livres soit 35 euros. 10 euros de différence, ça m’a aidé à pas trop réflechir !! :)

  5. Je craque pour Urban Decay et ses palettes (je regrette comme toi de ne pas avoir la BOS I, d’ailleurs) mais j’avais juré que je ne craquerai pas… et j’ai craqué quand même, tout en disant haut et fort que ce n’est pas tout à fait ma faute (cf mon dernier article de blog, si tu as du temps pour le lire… non pas que je fasse une grosse couche d’auto-publicité mais après avoir crié partout que je ne craquerai pas pour la BOS III, je tiens à dire que c’est la faute d’Estée Lauder si j’ai fini par le faire, ça me donne l’air moins… faible? ^^).
    Quel bonheur d’avoir cette palette dans les mains, elle est sublime, et tes photos, même au flash, rendent très bien ! :)

    1. Uhuh merci !

      Ah bin pour le coup, je suis aussi déçue que toi sur le Blockbuster d’Estée Lauder O_O C’est ptet le modèle d’expo qu’était pourri. Va savoir :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *