Urban Decay : Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York CityLa première fois que je l’ai vu, je savais que je la voulais. Je sais pas vous mais moi, j’ai un syndrome de collectionnite aigue avec les book of shadows d’Urban Decay. Mon regret, ne pas avoir acheté la toute première. Mais bon, au moins, cette fois-ci, je ne regretterai pas de ne pas avoir la Book of Shadows vol. III car le cher et tendre me l’a offert pour mon anniversaire (si c’est pas adorable).

Donc voilà la New York City. Certaines la trouveront chère mais personnellement, je trouve qu’elle vaut son prix et que c’est carrément une affaire d’avoir 16 fards Urban Decay à ce prix-là. Mais bon, après, c’est sûr que si on n’en a pas l’utilité…

Cette fois-ci, Urban Decay a misé sur le thème de New York. Et moi je dis que c’est bien vu parce que New York… Bin c’est New York quoi :D

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

On ouvre le dessus de la boîte et on se dit : ooooh des petites lumières (oui je vous ai déjà dit, s’il y a quelque chose qui brille, je perds tout sens commun). Purement gadget mais ça fait son petit effet. Mais alors ma foi, ça doit expliquer la prise de poids et de taille de la BOS. Elle est plus grosse et épaisse que la BOS II et la BOS Alice, mais bon… Je lui pardonne.

On ouvre ensuite le petit tiroir, et là on découvre 16 fards qui nous attendent sagement, 2 mini crayons 24/7 et une mini primer potion.

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Et oh joie. Les fards sont tous superbes. Alors juste un truc, j’aimerais savoir pourquoi Urban Decay s’acharne à mettre Midnight Cowboy Rides Again dans ses BOS mais je l’utilise jamais moi… Parce que les fards pailletés UD, je sais pas vous, mais moi les paillettes chutent toujours à mort donc…

Commençons la série des swatches. Comme pour la BOS Alice, j’ai pris les fards 4 par 4. Bon malheureusement, toutes les photos ont été faites avec le flash malgré tout, les couleurs sont assez fidèles à la réalité. Le flash ayant juste tendance à rendre certains fards un peu plus métalliques qu’ils ne sont vraiment.

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Perversion, Uzi, Midnight Cowboys Rides again, Last Call

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Loaded, Kush, Rockstar, Money

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Haight, Maui Wowie, Radium, Snatch

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City
Smog, Bordello, Suspect, Psychedelic Sister

Alors vous en pensez quoi ?

Moi j’en pense que cette palette offre une tonne de possibilités. Il y a une multitude d’association à faire, et avec les qualités des fards Urban Decay, ça va être un pur bonheur. Parce que là, ils sont tous hyper crèmeux et bien pigmentés.

Ah oui, il y a aussi deux crayons avec le fameux Zero et le Ransom.

Urban Decay Book of Shadows vol. III New York City

Voilà voilà. J’aurais aimé vous faire des swatches à la lumière naturelle mais tant pis, merci l’hiver. J’espère que ça vous convient quand même.

On notera une hausse du prix de la palette comparé aux précédentes. Je trouve ça quand même pas très… cool on va dire mais bon, quand on aime, on ne compte pas on va dire hein :p

Urban Decay – Book of Shadows vol. III New York City
Prix de vente : 45€
En exclusivité chez Sephora

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading