Estée Lauder : Quand je prends un cours avec Patrick Lorentz

Estée Lauder - Session avec Patrick LorentzVendredi dernier, j’ai eu la chance de rencontrer Patrick Lorentz, un des maquilleurs français d’Estée Lauder. Pour vous la faire courte, c’était juste énorme. J’y suis allée avec Blandine et on a passé un bon moment.

Déjà, le truc c’était de savoir comment on allait s’y prendre. Est-ce qu’il maquillait un côté et on faisait l’autre, est-ce qu’il maquillait l’une et l’autre reproduisait sur elle-même, ou alors est-ce qu’il maquillait d’un côté et l’une de nous faisait l’autre côté sur l’autre (c’est pas clair ce que je vous dis là). Et c’est donc pour cette dernière formule que nous avons opté.

Parce que je vous le dis, étant myope comme une taupe, j’aurai bien eu du mal de reproduire sur moi-même ce qu’il faisait. Sérieusement.

Donc pour vous remettre dans le contexte, en fait, il y a un podium au printemps de la beauté pour la nouvelle collection Pure Color d’Estée Lauder. Et cette année, on a droit à la magnifique collection Blue Dahlia.

Pour l’occasion, il y a des maquilleurs qui sont là pour vous maquiller avec des produits de la gamme et en plus il y a une vitrine vivante, les vendredis et samedis. Donc prochaine session pour la vitrine vivante avec un cours de make-up en live c’est les 1er et 2 octobre à 13h et 18h (plus d’info).

Pour en revenir à nos moutons, vous pouvez donc m’admirer dans mon rôle de maquilleuse sur Blandine (sous les bons conseils de Patrick quand même hein). J’me prends bien au jeu non ? En tout cas, j’ai l’air ultra concentrée.

Estée Lauder - Session avec Patrick LorentzQuoiqu’il en soit, on a donc fait sur nous-même un make-up plutôt intense avec la palette Blue Dahlia (oui c’est elle la star de la collection – la Surreal Violet est peut-être superbe mais la Blue Dahlia est la plus « impressionnante » disons).

En tout cas, je me suis bien amusée car ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de maquiller quelqu’un d’autre et encore plus sous les conseils d’un pro. Enfin moi, jusqu’ici, j’avais toujours maquillé des copines à l’arrache en me disant que ça avait l’air d’aller.

Mais là, on a quand même la pression avec Patrick qui nous regarde faire le geste et tout et tout. Et comble de la lose quand vous voyez qu’il reprend ce que vous avez fait (et oui, on n’est pas parfaite ahaha). Enfin quand je dis comble de la lose, pas tellement quand même, parce qu’on est suffisamment consciente pour savoir qu’on ne fait pas toujours très bien ^^

Et ensuite, arrive le moment tant redouté. Le passage devant le photographe. Alors je dis pas qu’il était pas sympa hein mais moi, suffit que je vois un appareil photo pour que je crispe, c’est pas plus compliqué. Le photographe pourrait être aussi aimable qu’une porte de prison ou tout l’inverse, que ça ne changerait rien et que c’est juste la présence de l’appareil qui fausse tout.

Et donc, si vous vous faites maquiller sur le podium vous avez donc droit vous aussi à votre photo et vous repartez directement avec sur une petit clé USB. Bon malheureusement, si je dis pas de bêtise, cette opé s’est terminée le 25 septembre (oui, j’y suis donc allée l’avant-dernier jour du podium) mais bon, sinon, il y a toujours les vitrines vivantes.

Et j’imagine que vous allez vouloir voir le résultats… Et donc pour une fois, dans ce post, j’y mets des photos de moi. Et pourtant, vous savez que je n’aime pas ça !!

Estée Lauder : Session avec Patrick Lorentz
Avec Blandine. J'ai l'impression d'être enceinte ou de faire 10kg de plus sur cette photo
Estée Lauder : Session avec Patrick Lorentz
Plus crispée tu meurs.

Conclusion : Je peux grave monter mes fards dans mes make-up. Et je n’ai pas l’obligation de partir dans un make-up étiré (et étrangement, j’ai tendance à étirer mes make-up à cause de la forme de mes yeux). Bref, je suis ravie de ce mini-cours :)

Merci mille fois à Estée Lauder et Patrick Lorentz !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading