Pershing Hall : Un brunch en toute tranquillité…

Brunch au Pershing HallAujourd’hui, j’inaugure une nouvelle face de Beauty by poc. Et oui, je vais vous parler d’un brunch aujourd’hui. Et vous allez me dire, mais quel rapport avec la beauté ?

Et bien le raisonnement est pas bien compliqué. Enfin, moi je le trouve plutôt simple, vous me direz si vous me suivez. En fait, cela vient seulement de ma conception de la beauté. Ce que je vais vous dire est complètement con mais pour moi, la beauté provient pour beaucoup de l’intérieur. Et donc, quand on se sent bien, on est tout de suite plus belle. Et quoi de mieux pour se sentir bien qu’un délicieux brunch un dimanche ?

Alors ok, ce que je vais vous montrer ne sera pas forcément diététique, blablabla. Mais alors ? On est là pour le bien-être et plus, non ? Et personnellement, après un bon repas, je me sens tout de suite mieux. Bref, trêve de bavardages, il est temps de vous montrer tout ça.

Dimanche 4 juillet, le rendez-vous était pris. J’ai retrouvé Ellea à la station George V et en route pour le « test » du brunch du Pershing Hall.

Déjà, le truc, c’est de le trouver. Deux nanas sans aucun sens de l’orientation, à la base, c’était pas gagné :D Mais le Pershing est facile à trouver, heureusement pour nous.

On entre, et on arrive à la réception. Deux clients devant nous, tout va bien, on s’occupe bientôt de nous.

Alors qu’on a à peine attendu 1 min (à tout casser), la personne à l’accueil s’excuse de l’attente. Limite, je suis soufflée parce que je m’attendais pas à des excuses quoi. On n’est pas à 5 minutes près, non ? ^^

Bref, je me présente, comme quoi on est invitée pour le brunch tout ça. Et c’est parti, la dame nous accompagne jusqu’à notre table dans une cour ouverte. Et là, un merveilleux décor nous attendait. Un grand mur végétal au coeur même de l’hôtel.

Brunch au Pershing Hall

Brunch au Pershing Hall

Le truc drôle c’est qu’au début, on a été installées au pied du mur végétal. Mais très honnêtement, c’est pas une très bonne idée, parce qu’en fait, des feuilles mortes en tombent donc c’est pas particulièrement pratique. Par contre, le personnel du Pershing Hall étant très prévenant, on n’a même pas eu besoin de dire quelque chose qu’un serveur nous proposait de suite de changer de place.

Et ensuite… Comment vous dire. Le paradis sur terre, ou presque. Sérieusement. Que vous soyez sucré ou salé, vous y trouverez votre bonheur. Le brunch se présente sous forme de buffet. Buffet sucré d’un côté, buffet salé de l’autre. Des serveurs virevoltent entre les tables pour vous débarrasser au fur et à mesure.

Avec Ellea, on a d’abord commencer par le sucré :

Brunch au Pershing Hall
Assiette d'Ellea
Brunch au Pershing Hall
Mon assiette :p
Brunch au Pershing Hall
Mais pourquoi j'ai pas pris de brownies....

Brunch au Pershing Hall

Et ensuite, on peut attaquer le salé. Et là, je me suis fait plaisir, mais vraiment. J’ai juste pas pris d’omelette en fait. Je le regrette presque maintenant parce qu’en fait, on vous fait votre omelette directement sous les yeux. Vous avez le choix de la garniture également. Et le truc drôle c’est que les oeufs sont entreposés dans un truc avec plein de plumes blanches :)

Brunch au Pershing Hall
Assiette salée n°1 d'Ellea
Brunch au Pershing Hall
Mon assiette salée n°1
Brunch au Pershing Hall
Assiette d'Ellea n°2
Brunch au Pershing Hall
Mon assiette salée n°2 :p

Et je peux vous dire qu’on a pas tout goûté en fait parce que sérieusement, il y avait du choix au niveau du buffet salé, attendez que je vous montre ça :

Brunch au Pershing Hall

Brunch au Pershing Hall

Brunch au Pershing Hall

Brunch au Pershing Hall

Il y en a des choses, n’est-ce pas ?

Poissons, viandes, salades… Pour tous les goûts. Et constamment renouvelé. Avec Ellea on était même surprise de voir que 20 min avant la fin du service du brunch, les viennoiseries étaient de nouveau approvisionnées. Franchement, je trouve ça top. Après c’est vrai que dans un établissement de ce standing, il aurait été étonnant du contraire.

J’ai littéralement mangé comme un petit porcelet. Car tout ce que j’ai mangé était très bon. Un bémol pour le saumon fumé que j’ai trouvé un peu dur pour le coup mais alors le saumon confit (je pense que c’est ça), il était à tomber par terre.

Pour finir ce brunch gargantuesque (si si, on peut l’appeler comme cela), avec Ellea, nous avons opté pour un thé. Pour ma part, j’ai pris un Darjeeling. Et ça m’a fait un bien fou après ce gros repas.

Brunch au Pershing Hall

Cette expérience au Pershing Hall s’est très bien déroulée. En fait, j’avais un peu peur de ne pas avoir le « standing » pour ce genre d’établissement et finalement, on ne m’a pas fait sentir que je n’étais pas à ma place. Le personnel était très prévenant, nous demandant si tout se passait bien, et on sentait qu’ils étaient à l’écoute de nos « désirs », si je puis dire. Et c’était de ce fait très agréable.

De plus, le lieu est véritablement tranquille. C’est une vraie pause détente car même s’il y a du monde dans la salle, finalement, on n’entend pas un brouhaha désagréable de toutes les conversations.

Bref, je ne vais pas vous faire un dessin. J’ai très franchement adoré l’expérience. Le petit bémol, c’est le prix. Et bien oui, disons que c’est le genre de brunch qu’on va pas s’offrir de façon régulière mais plutôt pour une occasion par exemple, car il vous en coûtera 59€ par personne.

Mais bon d’un côté, pour le cadre, le lieu, la nourriture, ça vaut bien le coup de faire une exception pour une fois, non ? Faut bien savoir se faire plaisir de temps en temps !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

15 commentaires

  1. Whaaaaaaaaaaaa, trop la classe cet endroit, et la nourriture à profusion, youhou, ça donne trop envie de manger (d’ailleurs je vais me faire une tartine de creme de St Agur tout de suite, tu m’as donné trop faim) =)

  2. C’est vraiment joli et ce buffet … waouw (surtout les makis et les sucreries qui font de l’oeil :em03: )

    C’est à Paris? Et on peut rentrer comme ça même si on dort pas sur place?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *