Yves Rocher : La Grée des Landes, Fin.

Mais c’est qu’il commence à faire faim quand même. C’est bien gentil de crapahuter dans la nature, mais ça ouvre quand même bien l’appétit. C’est avec une joie non dissimulée qu’on retourne toutes au restaurant Les Jardins Sauvages en se demandant bien ce qu’on allait avoir de bon pour aujourd’hui. Et bah, on a pas été déçue du voyage :

Yves Rocher La Grée des Landes Les Jardins Sauvages

Yves Rocher La Grée des Landes Les Jardins Sauvages

Yves Rocher La Grée des Landes Les Jardins Sauvages

Suite à ce déjeuner, nous avons l’honneur de rencontrer le chef étoilé Gilles Le Gallès. Nous discutons avec lui pendant qu’il nous fait visiter les cuisines et son potager. Il est vrai que pendant la visite de la cuisine, on a plus l’impression de gêner qu’autre chose parce que oui, le service ne va pas s’interrompre parce qu’on visite hein, faut pas pousser :p

Mais le mieux, c’était la visite du potager, où j’ai mangé une fraise mais alors je veux les mêmes à ma maison tellement elle était bonne cette fraise.

Yves Rocher La Grée des Landes

Yves Rocher La Grée des Landes

Yves Rocher La Grée des Landes

Suite à cela, nous nous dépêchons, on est légèrement en retard sur notre planning. Nous nous dirigeons vers le mini-bus qui nous emmène à La Gacilly où a lieu le festival photo Peuples & Nature. Ce qui est amusant, c’est que cette expo est plein air. Oui oui, les photos sont accrochées dans le village de La Gacilly, sur les maisons et tout.

Yves Rocher La Gacilly

Yves Rocher La Gacilly

Yves Rocher La Gacilly

Après, on se dirige vers la boutique Yves Rocher qui se trouve à La Gacilly. On peut se remémorer les 50 ans d’Yves Rocher avec également la projection du film des 50 ans « Tout a changé, Rien n’a changé ».

Et puis là c’est le moment du supplice parce qu’on a envie de tout acheter à la boutique, évidemment.

Yves Rocher La Gacilly

Il est malheureusement temps de repartir… On se dirige toutes vers le mini-bus, on dit au revoir à Aurélie et maintenant c’est le stress. Parce qu’on a pris du retard sur nos visites. Et le chauffeur du mini-bus EST stressant. Avec Blandine, en bonne flippées du train, je vous raconte pas comment on commence à stresser parce que le chauffeur semble nous dire que ça va être juste juste pour pouvoir prendre notre train o_o

Mais finalement, c’était un petit rigolo le chauffeur, parce que je crois qu’on est arrivé genre 15 min avant le départ du train. Donc finalement, on attend quand même sur le bord du quai (oui on est jamais contente :p).

Et retour vers Paris. Et du coup, retour à la réalité. On quitte la petite bulle enchanteresse qu’Yves Rocher nous avait permis de trouver. Vraiment, si vous cherchez un endroit pour être au calme, vous ressourcer, prendre du temps pour vous, La Grée des Landes s’impose maintenant pour moi comme une évidence.

Je crois que je ne remercierai jamais assez l’équipe d’Yves Rocher de m’avoir permis de connaître, de découvrir tout ça. Ce fut un véritable séjour de détente. En plus, je suis partie avec des filles formidables avec qui le contact est tout de suite passé. Je ne sais pas pour vous les filles, mais j’ai trouvé qu’on s’est tout de suite senties à l’aise entre nous.

Bref, merci mille fois.

Pour plus d’informations :
Le site de La Grée des Landes
Le site d’Yves Rocher
Le site du Festival Photo de La Gacilly

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

7 commentaires

Répondre à Athena Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *