Yves Rocher : La Grée des Landes, 2ème partie

On s’était quitté la dernière fois sur mon soin du visage absolument divin. Avec Kriss, on était donc les dernières à passer à 19h. On avait rendez-vous pour le dîner à 20h. Autant vous dire qu’on a speedé après le soin pour rejoindre tout le monde.

On a eu la surprise de faire la rencontre d’Auguste Coudray, le directeur des relations publiques d’Yves Rocher en Bretagne. Cet homme a été absolument épatant lors du dîner à nous raconter plein d’histoires passionnantes à propos d’Yves Rocher, de La Grée des Landes ou même de la genèse du festival photo de La Gacilly.

Yves Rocher La Grée des Landes - Les Jardins Sauvages

Nous sommes toutes reparties avec un porte-bonheur, que je suis supposée mettre quelque part pour oublier sa présence car il parait que la graine ressort lors de nos moments-clé dans la vie.

Mais laissons la place aux délicieux plats servis aux Jardins Sauvages où officie le chef étoilé Gilles Le Gallès. Autant vous le dire, je me suis littéralement régalée. Tout avait du goût, tout donnait envie.

Yves Rocher La Grée des Landes - Les Jardins Sauvages

Yves Rocher La Grée des Landes - Les Jardins Sauvages

Yves Rocher La Grée des Landes - Les Jardins Sauvages

Et c’est à la fin du repas qu’on apprend qu’on nous avait privatisé le spa. Ni une ni deux, on se rue toute dans nos chambres pour enfiler de nouveau notre maillot de bain. Et c’est reparti pour une séance d’hammam et un petit saut dans la piscine. D’ailleurs, vous pourrez voir une très jolie video sur le blog de Camille de la piscine toute en lumière !

Puis nous repartons dans nos chambres pour nous mettre en pyjama. Et certaines demoiselles me rejoignent sur ma terrasse pour papoter avant le dodo (et surtout avant l’attaque des bestioles).

Et puis c’est parti pour une nuit bien trop courte dans une literie de rêve que j’aurai bien emporté avec moi en partant !

Réveil difficile à 7h30 (oui la plupart des filles se sont levées vers 8h mais moi j’ai des cheveux de oufs qui demandent un temps de séchage plus long et non j’avais pas envie de me faire chier avec séche-cheveux parce que vu mes cheveux ça aurait mis plus ou moins le même temps si c’est pas le coiffeur qui le fait… oui sans rire). J’aurais bien dormi 1h de plus en somme. Mais le petit déjeuner étant à 8h30, il faut se lever, pas le choix.

On retourne dans la salle du restaurant et là… Bonheur…

Yves Rocher La Grée des Landes - Les Jardins Sauvages

Yves Rocher La Grée des Landes - Les Jardins Sauvages

Donc personnellement, j’ai commencé par le sucré (viennoiseries) pour finir par du salé (jambon cruuuu *bave*). Super petit déjeuner. Il nous fallait des forces pour ce qui nous attendait pour la suite.

Vers 9h30, on a retrouvé le directeur de l’hôtel pour faire une visite de l’établissement sous le signe du développement durable. C’est pendant cette visite qu’on se rend de plus en plus compte que l’hôtel a été vraiment pensé pour respecter et faire corps avec la nature. Des panneaux solaires, une station d’épuration autonome (avec des roseaux ^^), une chaudière alimentée par du bois de Brocéliande (aaah les légendes…), des nichoirs à oiseaux et chauve-souris directement DANS les murs de l’hôtel… etc. Juste dingue, il fait très bon dans l’hôtel mais 0 clim, tout ça, c’est régulé par différentes choses comme par exemple les toits végétaux. Magique, cet endroit, je vous le dis.

Yves Rocher La Grée des Landes

Yves Rocher La Grée des Landes

Yves Rocher La Grée des Landes
C'est ça la station d'épuration :p
Yves Rocher La Grée des Landes
Mais siii, le bois venant de Brocéliande est forcément magique !

Voilà, on retourne gentiment à l’hôtel où nous attend cette fois-ci un naturaliste de LPO, et on est parti pour une balade autour de l’hôtel à la découverte d’oiseaux et d’insectes (oh, joie). Je n’ai pas pris de photo de cette balade, j’étais trop occupée à regarder autour de moi. On a découvert des nichoirs mis aux arbres, on nous a expliqué qu’en fonction du diamètre de l’ouverture, on n’aura pas les mêmes oiseaux qui viendront (logique me direz-vous). On a vu des papillons, un lièvre énorme mais tellement énorme qu’on aurait pu manger au moins à 6 dessus (bah quoi ?), des mouches qui se prennent pour des abeilles (oui je sais, c’est trop important ce que je dis là), des criquets, des sauterelles, et pis des oiseaux aussi.

Kriss pendant cette balade a essayé de me casser le pied, si si, je vous jure. Elle m’a balancé sa béquille dessus (oui bon, ok, elle l’a juste laissé tomber…).

On se retrouve dans un prochain article pour la suite du séjour :)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Essie : Lapis of Luxury – Collection Resort / Eté 2010

Essie Lapis of Luxury Resort Collection Summer 2010Je sais que je vous ai parlé d’un vernis il n’y a pas longtemps. Mais depuis que je porte celui-ci, et bah j’ai trop envie de vous en parler parce que je le trouve trop joli.

Il s’agit d’un Essie de sa collection Resort pour l’été 2010, il répond au nom de Lapis of Luxury. Allez savoir pourquoi mais j’adore son nom…

Il s’agit d’un beau bleu, on pourrait presque le qualifier de bleu pervenche mais il est pas assez vif (je trouve) pour ça. On sent la pointe de gris qu’il y a dans le bleu, et d’ailleurs, c’est peut-être ça qui me fait l’aimer.

Sur les photos, je porte 2 couches sans top coat. Mais quand je regarde mes ongles, je me demande s’il ne faudrait pas que je mette une 3ème couche en fait.

Essie Lapis of Luxury Resort Collection Summer 2010Pour l’application… Et bien, ce n’est pas du OPI. En fait, le pinceau des Essie est un pinceau basique. Dans le sens où c’est un pinceau moyen avec une forme normale. Et moi ce type de pinceau, pour mes pouces par exemple, c’est un peu tendu pour avoir suffisamment de matière pour recouvrir tout l’ongle sans avoir besoin de retremper le pinceau dans la bouteille. Sinon niveau texture, ça va. Un poil trop liquide. Et évidemment comme de nombreux Essie, une texture assez transparente.

Pour la tenue, je me fais pas de soucis. En tout cas, sur moi, les Essie tiennent généralement bien. Celui-là, je le porte depuis hier, donc il est vrai que je ne peux pas encore me prononcer. En tout cas, si demain il s’écaille, don’t worry, je viendrai updater l’article :p

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading