OPI : Pamplona Purple – Colección de España 2009

opi_pamplona_purple-02Petite présentation d’un des coloris de la nouvelle collection d’OPI de cet automne 2009, je nomme le Pamplona Purple de la Colección de España.

Ce coloris est difficile à décrire avec des mots, il est plus aisé de vous laisser regarder les photos plutôt que de tenter de mettre des mots sur cette teinte. Mais je vais quand même me lancer (voyez comme je suis téméraire).

OPI le décrit comme « Un Aubergine Précieux » (même que sur le site ils ont mis Pamploma Purple alors que sur le flacon, il est marqué Pamplona Purple, enfin bref, on s’en fout). Sauf que moi, je trouve la teinte trop claire pour qualifier ça d’aubergine, non? Ou alors, ça fait longtemps que je n’ai pas vu d’aubergine, au choix.

On peut dire que c’est violet. Mais un violet qui tire vers le prune. Ce coloris est en fait très étonnant. Honnêtement, dans la bouteille, on se dit « Mmmh, pas mal… Pourquoi pas… Ca peut être intéressant sur les ongles… » mais sans plus, ça ne tilte pas. Mais une fois appliqué, c’est juste… énorme.

opi_pamplona_purple-04Le vernis s’applique tout seul, sa texture est aussi bonne que d’habitude. Assez fluide, ne sèche pas trop rapidement ce qui permet de pouvoir prendre relativement son temps pour parfaire l’application, et le pinceau est à la taille parfaite pour mes ongles.

Sur les photos je porte deux couches sans top coat. Mais on peut remarquer (tout du moins moi je le vois) que l' »épaisseur » des deux couches n’est pas très égale entre les doigts et je me dis qu’une 3ème petite couche aurait pu parfaire tout ça.

Comme vous pouvez le constater, malgré l’absence de top coat, le vernis est bien laqué, bien brillant et cela même après plusieurs jours de port (au bout de 3 jours, il est toujours aussi brillant).

Et au niveau de la tenue, soit OPI est très fort, soit mon base coat est très fort, soit mes ongles sont très forts mais comme toujours avec moi, c’est excellent. Pas un seul accroc, pas une seule petite rayure, pas une seule écaille, rien. C’est à peine si je commence à voir de l’usure au bout des ongles (je le porte depuis lundi).

Je suis mille fois satisfaite par ce vernis, d’autant plus que je ne possédais encore aucun vernis de ce type de teinte !

Et comme d’habitude, une dernière photo pour la route ^^

opi_pamplona_purple-06

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Urban Decay : Complexion Primer Potion – Pore Perfecting

urban_decay-complexion_primer_potion-pore_perfectingAujourd’hui, je vais vous parler d’une base de teint que j’ai essayé il n’y a pas longtemps.

Il s’agit du Complexion Primer Potion – Pore Perfecting (oui tout ça) d’Urban Decay.

Ce qu’on nous dit :
Finition Texture douce, veloutée, légèrement mate. Estompe complètement les pores apparents et les ridules. Pour un teint totalement uniforme – sans l’aide de Photoshop !
Ingrédients-clés Dimethicone (silicone) : permet une application facile et comble pores et ridules. Ce produit en contient juste la quantité qu’il faut : assez pour parfaire le teint, mais suffisamment peu pour ne pas rendre la formule gluante.

  • Donne une finition non-grasse, sans la texture huileuse de certaines bases pour le teint
  • Parfait pour… Les peaux plus grasses. Toutefois, les peaux sèches désireuses de gommer les pores apparents vous l’adorer, elles aussi !
  • Texture Une formule ultra-lisse. Une petite quantité suffit pour rendre la peau veloutée et douce.
  • Conseils A utiliser sur les zones à problèmes ou sur tout le visage. Mettez-en sous le correcteur pour gommer les ridules.
  • Ce que j’en pense :
    Déjà dans un premier temps, j’adore le packaging. Je trouve ce petit tube très joli avec ce violet et son capuchon argenté.

    Ensuite, c’est très facile d’utilisation. C’est loin d’être un bête tube. Vous voyez le capuchon argenté, il ne se retire pas complètement. En fait, il se dévisse légèrement pour laisser place à un petit trou qui vous permet d’obtenir la crème, donc c’est un système très hygiénique, plus pratique qu’un flacon pompe (parce qu’au moins ici, la crème ne sèche pas dans le tuyau) et plus pratique qu’un bête tube (où là aussi, ça peut sécher autour de l’ouverture et faire des trucs dégueulasses).

    En effet, comme Urban Decay nous le dit, une petite quantité suffit. Au début, je me disais que vu la taille du tube, le produit allait vite partir, et en fait, vu la quantité minime qu’on a besoin d’appliquer, un plus grand tube aurait été du grand gâchis.

    La crème se présente sous la forme d’une crème blanche. J’ai pu remarquer que le produit avait tendance à blanchir légèrement la peau, n’ayant pas une peau très très mate, je ne suis pas certaine de l’effet que ce produit peut avoir, par exemple, sur une peau noire.

    Par contre, il est absolument vrai que cette base lisse la peau. En l’appliquant sans fond de teint par dessus, j’ai clairement eu l’impression que mes pores étaient beaucoup moins visibles (ai demandé l’avis à l’homme mais lui tout ce qu’il a trouvé à me dire c’est que j’avais l’air plus blanche :D) et que ma peau était plus lisse.

    J’ai aussi essayé avec du fond de teint minéral par-dessus, et je pense bien que la tenue du fond de teint s’est allongée et heureusement d’ailleurs parce que ce serait quand même un comble pour une base de teint que ce ne soit pas le cas.

    Mais de là à dire que ça gomme complètement les pores… Faut peut-être pas pousser. Ca atténue pas mal, vraiment. Mais pas totalement. Bon après, il est vrai que je ne suis pas une adepte des fonds de teint couvrant, donc il est possible qu’avec un fond de teint ayant une couvrance plus importante que le mien que le produit permette un camouflage quasi total des pores. Il faudrait éventuellement que je fasse un essai avec un fond de teint liquide ou compact (enfin va d’abord falloir que j’en trouve un ahah).

    Mais bon, globalement, porté sans fond de teint, ça ne gomme quand même pas totalement les pores.

    Le truc bien c’est que ma peau n’est pas plus grasse que d’habitude avec ce produit, limite elle regraisse moins rapidement qu’à l’accoutumée et elle ne me dessèche pas les zones à risques (ce que j’appelle zones à risques chez moi, ce sont les ailes du nez, entre les sourcils et une partie des joues – ouais bon pratiquement tout quoi, vive ma peau mixte pourrie).

    Est-ce que je rachèterai un tube une fois le mien fini ?
    Je dirai oui, si j’ai les moyens au moment dit… :)

    Prix de vente : 26€
    Dispo depuis Septembre 2009
    En exclusivité chez Sephora et Sephora.fr

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Continue Reading

    Zoya Alix vs. Chanel Dragon

    chanel_dragon_zoya_alix_01Hier, en regardant mes vernis (oui, par moment, j’ai des périodes de contemplation, tout va bien…), je me suis dit en voyant le Zoya Alix « Tiens, mais ce serait pas un dupe du Chanel Dragon ? ».

    Alors du coup, j’ai pas pu m’empêcher d’en prendre des photos aujourd’hui malgré une belle luminosité de merde bien comme il faut.

    Bon évidemment, c’est pas vraiment un test vernis et vous devinez bien que je ferai un article plus tard consacré au Zoya Alix.

    Comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai donc alterné le Chanel Dragon avec le Zoya Alix : Index et Annulaire : Zoya Alix // Majeur et Auriculaire : Chanel Dragon.

    Et c’est là maintenant que je vois la petite différence qu’il y a entre les deux vernis. Parce qu’honnêtement, quand je voyais la couleur dans le flacon du Zoya comparé à la couleur sur mes ongles, je me disais « On dirait vraiment un dupe parfait ».

    chanel_dragon_zoya_alix_02Finalement, le Zoya Alix se révèle être un poil plus foncé que le Dragon de Chanel.

    Malgré tout, à mon humble avis, ça reste une très belle alternative. L’Alix reste un très beau rouge et tout aussi laqué ou presque que le Dragon.

    En fait, il fait quand même bien la blague en étant un tout petit peu moins flash que le Dragon.

    Faites pas gaffe sur les photos, j’ai foiré l’application sur mon annulaire. Ai essayé de corriger comme j’ai pu… Mais ça se voit quand même un petit peu.

    Bon alors je sais que je suis gentille de vous donner un « presque » dupe du Chanel Dragon avec un vernis étranger maiiis… C’est pas ma faute. Ca n’empêche qu’il y a moyen de les chopper entre 9 et 10£ (en Angleterre donc). M’enfin bref, on en reparlera quand je vous ferai un article consacré au Zoya.

    Et pour conclure cette superbe comparaison, une dernière photo pour la route…

    chanel_dragon_zoya_alix_03

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Continue Reading

    Chanel : Dragon – Summer 2009

    chanel_dragon_03Je vais vous présenter aujourd’hui un très très très beau rouge sorti cet été. Il s’agit du Dragon (n°475) de Chanel.

    Un rouge absolument superbe. Ce n’est pas un rouge flamboyant, non, c’est un rouge un peu plus froid par la présence d’une pointe de bleu. Mais vraiment minime, juste de quoi éviter que le rouge nous explose aux yeux :D

    Personnellement, je l’ai trouvé plutôt difficile à prendre en photo, parce que quand je regarde mes photos, je trouve que ce n’est pas vraiment ce à quoi le vernis ressemble en vrai. Mais c’est suffisamment proche pour que j’ose vous les montrer. Disons que là, sur les photos, je trouve que le rouge n’est pas assez dynamique, fait presque terne, ce qui n’est pas le cas en vrai.

    Ce vernis est une vraie laque. Une texture crème, avec absolument aucune trace de paillettes ou de nacre. Une véritable laque qui donne un effet totalement vinyl aux ongles en fait.

    chanel_dragon_05Sur les photos, je porte 2 couches sans top coat. Car avec cette texture absolument pas besoin de top coat.

    Au niveau de l’application, pas vraiment eu de difficulté. Enfin, en fait, je ne suis plus habituée à cette texture crème, un peu visqueuse (j’ai trouvé après…) en fait. Une couche pourrait presque suffire pour ce vernis mais dans ce cas, il faut cartonner l’application.

    Le vernis sèche plutôt rapidement, en tout cas, je n’ai pas eu l’impression d’attendre très longtemps entre la première et la deuxième couche. Et le lendemain matin (oui je mets toujours mon vernis le soir), je n’avais pas de trace de drap dessus, donc ma foi, c’est bon ça.

    Pour la tenue, je n’ai rien à redire. J’ai lu de nombreuses fois que les vernis de Chanel étaient plutôt mauvais pour la tenue alors je ne sais pas si moi je tombe sur des flacons exceptionnels ou pas mais sachez que je ne mens absolument pas quand je vous dis que moi, il tient du feu de dieu. Là ça fait deux jours que je le porte et il n’a absolument pas bougé. Pas même une griffure sur la surface.

    Alors je peux vous dire que je ne suis pas sponsorisée par Chanel pour vous dire ça (d’ailleurs Chanel, si tu m’entends hein :D), mais moi aucun soucis de tenue. Après j’ai peut-être des ongles transgéniques qui font que les vernis tiennent vachement mieux que sur quiconque.

    chanel_dragon_01Et pourtant, je suis pas du genre à pas vouloir faire certaines choses sous prétexte que ça va ruiner ma manucure…

    Donc je sais pas. En tout cas, moi je n’ai pas de problème…

    Globalement, je pense que le Dragon est le bon rouge pour commencer à porter un beau rouge. Il fait vraiment très élégant et est parfait pour rehausser une tenue. C’est la juste touche de couleur.

    Finalement, par moment, j’ai toujours un peu peur de mettre un vrai rouge aux ongles parce que ça fait un peu… « too much ». Disons plutôt qu’il existe quelques préjugés sur les femmes portant un vernis à ongles rouges. Enfin tout du moins, c’est toujours ce qu’il m’a semblé. Et je n’étais pas sûre de pouvoir l’assumer.

    Puis petit à petit, je me suis lancée, et me voilà avec le dragon aux ongles sans que ça me perturbe pas plus que ça à part le fait que je l’ai trouvé juste wahou.

    Alors les filles, tout ce que j’ai à dire c’est osez le vernis rouge. Bon évidemment, il ne s’associe pas avec toutes les tenues mais je pense que vous êtes assez intelligentes pour ne pas faire de faux-pas uhuh

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Continue Reading